Pokémon X & Y (Nintendo 3DS)

 

Publié le Lundi 7 octobre 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Pokémon X & Y (Nintendo 3DS)

La révolution ?

imageNintendo joue gros avec sa nouvelle fournée de jeux Pokémon. C’est le premier opus à sortir exclusivement sur 3DS et la question se pose donc : les fans suivront-ils le mouvement ? Fidèle à la tradition, ce ne sont pas un mais deux jeux qui sortent simultanément : Pokémon X et Pokémon Y. Contrairement à ce que certains pourraient penser, Pokémon X n’est pas une version 18+ du jeu. Ce serait plutôt la version orientée « girlie », tandis que la version Y serait plutôt « boy ».
Rien de définitif ou de vraiment marquer pour autant, hein : une fille peut très bien jouer avec la version Y et un garçon avec la version X…

D’ailleurs, les deux versions sont, comme d’habitude, rigoureusement identiques. Seules différences : le Pokémon légendaire. Xerneas et Yveltal sont les deux Pokémon légendaires de cette nouvelle saga. Le premier est une sorte de cerf, le second une sorte de Quetzal ou de Phénix, c’est comme on veut. Et on retrouvera donc l’un ou l’autre dans les versions X et Y. C’est au joueur de faire son choix.

screenscreenscreen

screenCes nouveaux jeux proposent une toute nouvelle aventure et une nouvelle région à découvrir. Bon. De nouvelle aventure, il ne faut pas non plus s’attendre à une révolution : Vous jouez, selon votre bon plaisir, un jeune homme ou une jeune fille. Fraîchement débarqué dans la région de Kalos, vous êtes appelé à devenir un dresseur de Pokémon par le Professeur Platane. Votre mère, trop heureuse de vous foutre à la porte pour recevoir ses nombreux amants et organiser moultes soirées SM chez elle en toute tranquillité, vous pousse à parcourir le monde pour devenir le plus grand dresseur de Pokémon de tous les temps.
Voilà. Intro du jeu : 5 minutes. Et vous êtes déjà sur les routes avec une ribambelle d’autres gamins eux aussi choisis par le professeur. Vous choisirez dès le départ l’un des trois Pokémon disponibles : Marisson, une sorte de hérisson de type plante, Feunnec, un fennec de type feu, et Grenousse, une grenouille de type eau.
Vous aurez des amis, mais aussi des rivaux qui tenteront de vous surpasser dans les combats.

screenCar le jeu est rigoureusement identique aux précédentes versions : vous parcourez les chemins, traversez les hautes herbes et y croisez des Pokémon sauvages. Vous les combattez puis les attrapez avec vos Pokéball pour les inclure dans votre équipe. Au fil des combats, les Pokémons gagnent de l’expérience, augmentent de niveaux, donc développent leurs aptitudes, et gagnent de nouvelles compétences de combat. Comme d’habitude, donc.
Tous ces Pokémon croisés viendront enrichir votre Pokédex, sorte de carnet de bord qui recense toutes les espèces existantes et qui semble être l’obsession de tous les scientifiques du monde entier vu qu’ils vont jusqu’à recruter des gamins et les envoyer sur les routes pour remplir ces fameuses listes.

Vous allez donc me dire : Si c’est la même chose, quel intérêt alors ?

screenscreenscreen

screenHeureusement, Pokémon X et Pokémon Y apportent leur lot de nouveauté. Déjà, la région de Kalos, inspirée de la France, propose de nouveaux lieux à découvrir. De la ville principale et sa Tour Eiffel aux châteaux de la Loire, vous noterez les nombreuses références inspirées de nos monuments.
L’occasion peut-être de faire un bref passage sur le graphisme : le jeu est en 3D, plutôt joli, et même si certaines textures, notamment dans les grandes villes, sont un peu pauvres, globalement, le jeu est visuellement très réussi. Une petite déception tout de même : les effets 3D (via la console) sont limités à certaines cinématiques et aux combats uniquement. Pas durant les déplacements.
Enfin, les animations ont été refaites et sont bien plus fluides, notamment durant les affrontements de Pokémon.

screenCe n’est pas tout. Un nouveau type de Pokémon fait son apparition : le type fée. Le Pokémon légendaire Xerneas en est d’ailleurs le représentant ultime.
Autres nouveautés : les Mega-Evolution. En tenant une Mega-Gemme, certains Pokémon peuvent, durant un combat, Mega-Evoluer, donc changer d’apparence et lancer une attaque plus puissante. Ils redeviendront normaux après l’affrontement, mais l’effet est surprenant et apporte franchement une nouvelle dimension à certains combats.
En parlant de combats, d’ailleurs, vous affronterez parfois… 5 Pokémon en même temps. Avec un seul des vôtres… Certains se baladent en effet en bande.
Enfin, des combats aériens sont également de la partie : deux dresseurs séparés par un précipice peuvent désormais s’affronter. Mais ils devront le faire uniquement avec des Pokémon de type vol…

screenscreenscreen

screenAjoutons la salle d’entrainement, qui permet via des mini-jeux d’améliorer les caractéristiques de vos Pokémon (quand ils ne dorment pas et je ne sais pas pour vous, mais les miens ont passé la majorité de leur aventure à pioncer). On peut également renforcer l’amitié avec un Pokémon en lui offrant des gâteaux, en le cajolant, en le caressant, en jouant avec…
Sans être très développée, cette partie apporte un vrai plus et pourrait même ouvrir un nouveau champ de possibilité, à base de Tamagochi, pour les opus futurs.

On passera rapidement sur différentes petites choses implémentées dans ce nouveau jeu, comme la prise de photo, les pourboires à donner à certains de vos interlocuteurs, le fait de pouvoir changer d’habits, de faire des clips vidéos avec vos Pokémon et de les partager en ligne…

screenL’aspect communautaire a d’ailleurs été renforcé : échanger des Pokémon, voire un mode Miracle qui permet d’en récupérer au hasard, et toujours un coin duels, en amical ou via un classement.

Au final, que peut-on dire de ce Pokémon X et Y ? Que c’est une timide évolution. Sur une même base et un même scénario, il ne réinvente rien mais ajoute quelques petites choses de ci-delà qui permettent de pimenter l’aventure. Certes, on aurait aimé que le système de Mega-Evolution soit plus poussé. Voire définitif. Certes, on aurait aimé de vraies innovations autre que des mini-jeux… Mais tous ces petits ajouts font malgré tout mouche. Le système fonctionne encore et toujours. Ajouté à une nouvelle région somme toute sympathique et dont les monuments changent un peu et offrent de beaux paysages, ajouté à de nouveaux Pokémon réussis et un nouveau type fée intéressant, et vous vous rendrez compte que la recette, même ancestrale, fonctionne encore parfaitement et a de beaux jours devant elle.

Les fans seront donc totalement conquis.




 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Pokémon X & Y (Nintendo 3DS)

Plateformes : 3DS

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

PEGI : 3+

Prix : 40 €

Aller sur le site officiel

Pokémon X & Y (Nintendo 3DS)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Pokémon X & Y (Nintendo 3DS) :

0