EA Sports UFC (PS4, Xbox One)

 

Publié le Jeudi 26 juin 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de EA Sports UFC (PS4, Xbox One)

Besoin d'un bon dentiste ?

imageL’UFC est le sport de combat le plus en vogue actuellement. Sport toujours interdit en France, notez bien. Même aux USA, le catch et la boxe sont désormais éclipsés par l’UFC. Preuve s’il en est que c’est un sport de débiles lourds pour débiles légers. Si, si. Ne criez pas à l’hérésie et ne soyez pas outrés par mon commentaire. Vous trouvez ça normal, vous, de mettre deux mecs dans une cage et de les laisser se frapper comme des morts de faim devant un quignon de pain sec ?

Bon. Je vous rassure tout de suite. Même si je ne suis aucunement fan de ce sport, je n’ai en réalité strictement rien contre les sports de combat. Et par définition, contre les jeux vidéo de combat non plus.

EA Sports UFC vous plonge donc dans cette discipline méconnue du grand public et encore réservée à quelques gros geeks que le sang et les glaviots font rêver. Il s’agit de combats sauvages dans lesquels les combattants mixent tout un tas d’arts martiaux, selon leurs capacités. Se servant de leurs jambes, leurs bras et globalement, tout le reste du corps, on alterne entre des mouvements de lutte, de karaté, de Taekwondo, voire même de boxe tout court, et j’en passe et j’en oublie (lister ici tous les sports de combats existants si ça vous chanter). Le désavantage : certains combattants sont vraiment faiblards par rapport à d’autres et on assiste parfois à une bouillasse indigeste sans beauté ni chorégraphie. L’avantage : le sport est varié, et certains combats sont, a contrario, terriblement spectaculaires.

screenscreenscreen

screenVous aurez le choix entre 97 combattants, dont 7 femmes. Des avatars de vrais combattants, cela va de soi. On regrettera quand même le très (trop) faible nombre de femmes qui, finalement, ont l’air d’être là que pour une histoire de quotas ou pour dire « z’avez vu, hein, on a mis de la gonzesse dedans ».
Question modes de jeux, ce sera des combats rapides, un mode carrière, quelques défis ou encore un mode en ligne. Dans tous les cas, le passage par le didacticiel est hautement conseillé. Voire primordial. Et pas qu’une fois, d’ailleurs, pour maîtriser chaque touche, chaque enchaînement, chaque parade, chaque esquive… Il faudra aussi bien essayer quelques combattants pour trouver celui qui a les caractéristiques et le style de jeu qui vous convient le mieux.

Une fois les combats lancés, ma foi, tout sera affaire de vitesse et de concentration. Si la chance a forcément à jouer un peu, il faudra réellement être bien dans le match et être pleinement attentif. Vous devrez gérer vos coups mais aussi l’endurance de votre personnage. Si certains combats se terminent rapidement, grâce à un coup bien placé ou à une prise astucieuse, d’autres sont très longs, et vous devrez réellement faire attention à trouver le juste équilibre entre attaque et récupération.

screenLes combats, avouons-le, sont franchement mous comparés aux vrais. Même si les poids légers sont plus réactifs, EA Sports UFC souffre d’une certaine lourdeur. Cela n’empêche certes pas d’assister à de vraies bonnes empoignades, mais il y a tout de même de quoi légèrement gâcher le plaisir. D’autant plus que les combats au sol sont particulièrement laborieux et ratés. C’est le gros point noir du jeu. Entre la mollesse du corps à corps et les touches que vous appuyez mais qui ne semblent pas prises en compte, il y a parfois de quoi s’arracher les cheveux. Ou un morceau d’oreille.
Malgré ces deux gros problèmes qui empêchent, soyons clairs, le jeu d’atteindre des sommets, ces combats restent plutôt plaisants. Ça manque peut-être de rythme mais on plonge quand même dans la rencontre, on souffre avec son combattant, on souffre avec lui, bref, le jeu est suffisamment bien fichu pour que l’on se prenne réellement au jeu.

screenscreenscreen

screenUn autre élément qui aide à cette immersion, c’est que EA Sports UFC utilise le nouveau moteur « made in EA », à savoir l’Ignite Engine. Et le résultat est plutôt bluffant. Les combattants sont parfaitement modélisés. Les détails et les textures de peau sont impressionnants. Mieux encore : au fil du combat, on voit réellement l’impact des coups portés, avec des bleus qui apparaissent, du sang qui coule en filet… Certes, c’est parfois un brin exagéré pour le côté « spectacle » du sport. Mais globalement, c’est vraiment une réussite. Un niveau de détails jamais atteint sur un jeu de combat. On devine même veines et muscles sous la peau. Visuellement sublime, EA Sports UFC n’en est pas pour autant dénué de tout reproche. Les enchaînements et les déplacements sont parfois encore trop « robotisés » et manquent de naturel. Il y a du mieux, certes, et ça ne gâchera pas notre plaisir, mais il y a encore une vraie marge de progression à ce niveau. D’autre part, le jeu est entaché de nombreux bugs de collision et il n’est pas rare de voir des problèmes de placements, voire des corps bizarrement positionnés. Sans parler des pieds, parfois complètement en vrac, de type « cheville cassée » résultat d’une animation ratée de cette articulation. Bref, EA Sports UFC est beau. Très beau. Mais il ne faut pas non plus y regarder de trop près…

Au final, EA Sports UFC reste un bon petit jeu de combat. Bien plus réussi que le précédent (EA Sports MMA) sorti en 2010 et qui était un naufrage complet. Ici, au moins, le résultat est sympathique. Il souffre encore de trop de défauts pour s’adresser à un public autre que les fans de ce sport, mais ces derniers devraient être toutefois comblés.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

EA Sports UFC (PS4, Xbox One)

Plateformes : Xbox One - PS4

Editeur : EA Sports

Développeur : EA Sports

PEGI : 16+

Prix : 70 €

EA Sports UFC (PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu EA Sports UFC (PS4, Xbox One) :

Derniers Commentaires

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

0