L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 12 avril 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

Lundi 6 avril : Confinement jour 20

07h33
« Alexa, mets de la musique zen ». Ma femme et ma fille aînée se mettent dans l’ambiance pour leur séance de Yoga. Des bruits d’oiseaux et de nature résonnent alors dans la maison… des bruits de… Jungle ! Et tout à coup, les mots prononcés par notre Président lors de sa dernière allocution rejaillissent en moi : Nous sommes en Guerre. La Guerre. La Jungle. C’est comme un coup de couteau dans mon patriotisme. . Il faut survivre à la Guerre et la Jungle. Et ça tombe bien, parce que moi, j’ai toujours eu un petit côté Rambo. C’est ça. Comme Rambo, je suis rejeté et incompris par la société. Je suis un solitaire. Un soldat. Un gars rompu à la survie. Bref, je suis une sorte de Rambo dans ce monde confiné. Parfaitement.

10h16
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

11h12
Rambo, il a un ruban autour de la tête. Il m’en faut un aussi. A défaut de ruban, je décide d’essayer avec ma ceinture.

11h24
En me voyant faire des pompes, ma fille cadette dit à sa mère que bon, il y a toujours du mieux par rapport à Rahan de la semaine dernière : je suis encore torse-nu mais au moins, j’ai mis un pantalon.

13h13
Ma femme m’explique que la ceinture autour du cou, ça fait quand même très esclave SM. J’ai beau lui expliquer qu’elle n’arrête pas de glisser parce qu’il n’y a pas de trou au bon endroit et que d’abord, jamais de la vie Rambo il est esclave SM, elle continue ouvertement de se foutre de ma gueule. J’hésite entre lui tirer dessus une flèche explosive ou l’attaquer avec mon couteau. Je décide donc de me taire et de réajuster ma ceinture, tout simplement.

14h22
Aussi étonnant que cela puisse paraître, je n’ai pas de couteau de combat à la maison. Sachant que sur Internet, on nous préconise de ne commander que des choses essentielles et indispensables, j’en achète deux douzaines avec la livraison express. En attendant, je me dis qu’un hachoir fera tout aussi bien l’affaire.

16h33
J’ai décidé de m’entraîner, comme dans Rambo 1, à sauter dans un sapin depuis une falaise. A défaut de falaise, je décide de monter le toit. Et à défaut de sapin, on a un petit citronnier en pot. Il doit faire au bas mot 1 mètre de haut, mais comme je ne saute pas vraiment d’une falaise, ça devrait faire l’affaire.

16h35
Tandis qu’elle m’enlève les épines à la pince à épiler, ma femme ne cesse de m’engueuler parce que j’ai, soi-disant, complètement explosé et surtout bien aplati son rosier. J’ai beau expliquer que j’ai sauté trop loin, que c’est le citronnier que je visais, elle ne veut rien entendre et ne se montre absolument pas compréhensive quant à la nécessité d’un entraînement pour faire face à la situation. Je vous l’ai peut-être dit, mais ma femme, elle est vraiment nulle en survie.

16h41
Comme j’ai une grande estafilade sur le torse, je propose de me recoudre tout seul, parce que Rambo, il l’a fait et que je suis le Rambo du monde confiné. Elle me répond que ça n’est pas assez profond pour être recousu mais qu’il faut désinfecter. Rambo, jamais il laisserait une gonzesse le désinfecter. Je chope la bouteille d’alcool et me la verse sur le torse.

16h42
Rambo ou pas, putain, j’ai gueulé.

16h43
Ma femme m’explique que sinon, elle avait aussi du désinfectant « qui ne pique pas » pour les enfants et que je n’étais pas obligé de me désinfecter avec la bouteille de Vodka à 80° qu’un ami nous avait ramené d’un voyage et qu’on n’a jamais pu boire tellement c’est dégueulasse. Et fort. Je confirme. C’est fort.

22h16
Quand je lui ai demandé s’il fallait que je taille un piège à pointes pour protéger la maison d’une attaque de flics véreux, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Mardi 7 avril : Confinement jour 21

08h34
Rambo, il a un ruban autour de la tête. Il m’en faut un aussi. A défaut de ruban, je décide d’essayer avec mon écharpe.

09h33
Je décide de m’entraîner comme dans Rambo 2, où Rambo il se cachait dans un mur de boue et d’un seul coup, hop, y’a deux yeux qui s’ouvrent dans la boue et Rambo qui surgit pour tuer un Viet.

10h21
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

11h34
Je me fais engueuler par ma femme parce que j’ai éparpillé le fromage, les légumes, les yaourts, la viande, le beurre et tout ce qu’il y avait d’autre dans le réfrigérateur par terre dans la cuisine. Note pour plus tard : se cacher dans le réfrigérateur, ça peut marcher, mais vaut mieux attendre qu’il soit vide.

11h49
Note pour plus tard : se cacher derrière le rosier, ça peut marcher, sauf quand il est aplati.

12h16
Note pour plus tard : se cacher dans le dressing, ça peut marcher, mais lorsqu’on en sort pour surprendre sa proie, il faut éviter de glisser sur les chaussures, se viander comme un con, tenter de se retenir en agrippant une fringue, entendre un grand crac et, après s’être fracassé le nez sur le parquet, avoir droit à un « mais c’est pas vrai t’es trop con c’était ma robe préférée ». J’ai beau vouloir lui expliquer ma démarche, elle ne veut rien entendre et ne se montre absolument pas compréhensive quant à la nécessité d’un entraînement pour faire face à la situation. Je vous l’ai peut-être dit, mais ma femme, elle est vraiment nulle en survie.

14h16
Je réussis à parfaitement me camoufler dans le porte-manteau et jaillit pour faire peur à ma fille cadette qui s’enfuit en hurlant. Manque de bol, mon ruban écharpe que j’ai autour de la tête comme Rambo glisse et s’agrippe au porte-manteau. L’écharpe se resserre violemment autour de mon cou et je commence à étouffer. C’est ma femme qui vient me libérer alors que je suis déjà tout violet. Je lance un « ouf, j’ai failli faire une David Carradine sauf que David Carradine, il n’a jamais joué dans Rambo » mais je vois bien que personne n’a la référence…

22h26
Quand je lui ai demandé s’il fallait que je taille un piège à pointes pour protéger la maison d’une attaque de viets, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Mercredi 8 avril : Confinement jour 22

09h07
Rambo, il a un ruban autour de la tête. Il m’en faut un aussi. A défaut de ruban, je décide d’essayer avec une chaussette. Mais une grande chaussette. Je fouille dans les affaires de mes gamines pour trouver ça.

09h11
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

09h57
Ma fille cadette me demande pourquoi j’ai une chaussette Monster High nouée autour du front et me somme d’aller ranger toutes ses fringues que j’ai jetées hors de sa commode.

10h03
Insensible à ma répartie de « dégage sale communiste à la solde des Russes », ma fille est allée se plaindre à ma femme. Et quand ma femme a ce regard-là, même Rambo il replierait correctement les petites culottes roses Hello Kitty avant de bien les ranger.

11h04
Dans Rambo 3, Rambo il a un lance-roquettes et il tire sur les hélicos russes. Moi aussi, il me faut un lance-roquettes.

12h05
J’ai beau avoir cherché partout, on n’a pas de lance-roquettes à la maison. Je décide d’en fabriquer un tout seul.

13h08
Un lance-pierres, des crayons et ça tombe bien parce qu’avant le confinement, je m’étais trompé dans les quantités, j’avais commandé 10 bouteilles de Tipp-Ex au lieu d’une seule. Et puis, Gizmo dans Gremlins 2, il arrive bien à faire ça alors j’suis pas plus con qu’une peluche, moi aussi je dois bien pouvoir me faire un lance-roquettes Tipp-Ex.

14h10
J’ai raté le pigeon qui était sur le muret de mon jardin. Mais d’un cheveu. Ou plutôt, d’une plume.

14h36
Ma femme m’explique que le voisin a désormais une cuisine toute blanche, avec un plan de travail à moitié cramé et qu’il est venu se plaindre. J’ai beau vouloir lui expliquer ma démarche, elle ne veut rien entendre et ne se montre absolument pas compréhensive quant à la nécessité d’un entraînement pour faire face à la situation. Je vous l’ai peut-être dit, mais ma femme, elle est vraiment nulle en survie.

14h37
En tout cas, heureusement que le voisin n’a pas encore vu sa voiture. Parce que le deuxième pigeon, s’il n’avait pas bougé au dernier moment, je l’avais en plein dans la tête. Mais il a bougé, quoi…

22h36
Quand je lui ai demandé s’il fallait que je taille un piège à pointes pour protéger la maison d’une attaque de sales ruskovs, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Jeudi 9 avril : Confinement jour 23

09h01
Rambo, il a un ruban autour de la tête. Il m’en faut un aussi. A défaut de ruban, je décide d’essayer avec un bas.

09h15
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

09h18
Ma fille aînée me fait remarquer qu’un bas, pourquoi pas, mais un bas résille, c’est une idée à la con. A mon avis, elle est à la solde des Birmans pour être méchante comme ça.

10h15
Dans Rambo 4, Rambo, il bute plein de Birmans avec son arc. Il me faut un arc pour défendre ma famille.

11h25
Après avoir essayé avec une latte de lit, le tuteur du rosier qui, pour le coup, n’en a plus besoin ou encore le manche à balais tout neuf, je dois me rendre à l’évidence qu’en taillage d’arc, je suis nul.

11h33
Heureusement, j’ai plus d’une corde à mon arc que je ne sais pas tailler.

11h45
Un pistolet Nerf, une pointe creuse taillée en bois pour remplacer les fléchettes en mousse et c’est dingue comme on peut remplacer un jouet en une arme efficace.

12h35
J’en ai pourtant eu 5, que je lui ramène avec une fierté non dissimulée, moi le grand chasseur, moi le Rambo des temps modernes, moi le héros de la famille, moi le super-papa rompu aux plus pointues techniques de survies, moi le cador de la post-apocalypse, moi la star du confinement, ma femme m’explique qu’elle a prévu du saumon au barbecue ce midi et que non, on ne fera pas cuire mes 5 pigeons, que je suis un sale psychopathe et que je dois me débarrasser de ces pauvres petites bêtes avant que nos filles ne les voient. J’ai beau vouloir lui expliquer ma démarche, elle ne veut rien entendre et ne se montre absolument pas compréhensive quant à la nécessité d’un entraînement pour faire face à la situation. Je me demande vraiment si je vous l’ai déjà dit, mais ma femme, elle est vraiment nulle en survie.

13h07
Ma femme me demande ce que je n’ai pas compris dans la phrase « se débarrasser de ces pauvres petites bêtes avant que nos filles ne les voient » et aimerait savoir pourquoi j’ai demandé à mes gamines de creuser un trou pour enterrer mes pigeons après les avoir lancés sur leur lit.

13h08
Rambo, il creuse pas de trou et pis c’est tout.

13h09
Sauf que quand ma femme, elle fait les gros yeux comme ça, ben Rambo, il creuse des trous.

14h10
Je décide de monter la garde sur mon toit.

22h46
Quand je lui ai demandé s’il fallait que je taille un piège à pointes pour protéger la maison d’une attaque de Birmans, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Vendredi 10 avril : Confinement jour 24

08h56
Rambo, il a un ruban autour de la tête. Il m’en faut un aussi. A défaut de ruban, je décide d’essayer avec un câble USB.

09h35
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

10h01
Dans Rambo 5, Rambo, il piège la maison pour faire face aux cartels mexicains. Il faut que j’apprenne à faire des pièges. Des solides. Des méchants.

10h33
Ma femme me demande pourquoi j’ai répandu de la farine partout par terre dans le jardin, alors que franchement, c’est pourtant clair : les cartels mexicains vont croire que c’est de la drogue, ils vont donc venir pour la récupérer et moi, j’en profiterai pour tous les buter ces salauds qui ont tué ma nièce, enfin, ils n’ont pas tué ma nièce, d’accord, mais ils auraient pu, on ne sait jamais, et je vais creuser des pièges à pieux, je vais mettre des mines explosives dès que j’aurais réussi à trouver les ingrédients, et je leur arracherai le cœur avec les mains et je serai tellement bien camouflé, mais pas dans le rosier parce que franchement, on n’a pas idée d’avoir un rosier aussi plat, et bien je vais les avoir un par un.

10h35
J’ai beau vouloir lui expliquer ma démarche, elle ne veut rien entendre et ne se montre absolument pas compréhensive quant à la nécessité d’un entraînement pour faire face à la situation. Je me demande vraiment si je vous l’ai déjà dit, mais ma femme, elle est vraiment nulle en survie.

10h36
Du coup, elle m’a confisqué ma pelle.

22h56
Quand je lui ai demandé s’il fallait que je taille un piège à pointes pour protéger la maison d’une attaque de salauds de mexicains, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Samedi 11 avril : Confinement jour 25

08h16
Rambo, il a un ruban autour de la tête. Il m’en faut un aussi. A défaut de ruban, je décide d’essayer avec un slip.

08h35
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

10h18
Je suis inflexible. C’est moi qui vais faire les courses aujourd’hui. Et je refuse catégoriquement d’enlever mon ruban et de mettre une chemise. Mode Rambo, bon sang. J’ai beau expliquer ma démarche, mes filles et ma femme ne comprennent rien et ne se montrent absolument pas compréhensives quand je leur explique que je suis rompu à la survie après tous ces entraînements. Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais ma famille, elle est vraiment nulle en survie.

10h33
J’ai finalement eu gain de cause. Je vais faire les courses. Par contre, j’ai dû céder sur le port du masque. Rambo avec un masque, c’est n’importe quoi. Si encore il était maculé de sang. Mais même pas. Là, c’est un masque en tissu avec des petites fleurs.

11h16
Je me camoufle dans les rayons. Je surgis au dernier moment pour récupérer la dernière boîte d’œufs. Je menace un petit vieux pour prendre le dernier paquet de farine. Et je redisparais au milieu des paquets de lessive. Je rampe entre les rayons charcuterie, je roule-boule au milieu des crevettes, je saute par-dessus les paquets de papier-toilette en en attrapant un au passage, je me fonds dans les baguettes de tradition et je nage dans les yaourts.

14h23
J’ai réussi à faire toutes les courses.

14h24
Le patron d’Intermarché me fait jurer de ne plus jamais venir faire le plein dans son magasin. Il me rend la fléchette en bois qui est passée à 1 cm de sa tête. Je lui présente mes excuses, mais comme il a une tête de Birman, j’ai cru que c’était un ennemi qui m’attaquait.

14h25
Le patron d’Intermarché m’explique qu’il est de Picardie. Je lui réponds que je ne connais pas toutes les régions de la Birmanie et que de toute manière, ça ne change rien, j’ai toujours été nul en Géographie.

15h03
Je ramène les courses avec une fierté non dissimulée, moi le grand chasseur, moi le Rambo des temps modernes, moi le héros de la famille, moi le super-papa rompu aux plus pointues techniques de survies, moi le cador de la post-apocalypse, moi la star du confinement. Ma femme me demande pourquoi elle a reçu un coup de fil d’Intermarché lui demandant de ne plus jamais me laisser aller faire les courses.

23h06
Quand je lui ai demandé s’il fallait que je taille un piège à pointes pour protéger la maison d’une attaque de flics véreux, de viets, de sales ruskovs, de Birmans ou de salauds mexicains, ma femme m’a juste répondu un « t’es trop con » et est partie se coucher.


Dimanche 12 avril : Confinement jour 26

09h15
Je me lève avec une forme olympique et cherche de quoi me faire un nouveau ruban.

09h22
Ouais enfin Rambo, il n’a jamais eu à se terrer dans un salon avec deux filles ados.

09h33
Ma fille aînée m’explique que mon édito est déjà assez long comme ça et que ça suffit, qu’on verra la suite la semaine prochaine.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Quantum le 13/04/2020 à 07:36

 

1

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

smiley 7 comment dire ... encore merci smiley 8

652 Commentaires de news

Ecrit par Paf le 14/04/2020 à 06:37

 

2

avatar

Inscrit le 01/01/2016

Voir le profil

Je ne suis pas très bon en géo non plus mais ce ne serait plutôt au sud-Laos?

Tiens bon, on est tous avec toi mais sois un peu plus mâle, bordel: te laisse pas faire par une ado! Nous, on voulait que ça continue!

101 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

38942-confinement-journal-de-bord-quotidien-survie-rambo