Sharkoon Skiller Mech SGK3, un clavier gaming RGB sans chichi

 

Publié le Mercredi 20 mars 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Sharkoon Skiller Mech SGK3, un clavier gaming RGB sans chichi

Simple et efficace

imageFabricant allemand d’accessoires et composants PC, Sharkoon est habitué de la qualité à petit prix. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’ils lancent le Sharkoon SKG3, un clavier gaming sans chichi, basique… mais RGB quand même. Ben oui, si y’a pas les tonalités disco, le joueur s’ennuie durant ses parties, hein.

Le Sharkoon Skiller Mech SGK3 est donc un clavier mécanique. Il possède un châssis métal. Il embarque des switches Kailh disponibles en Red, Blue et Brown. Nous avons d’ailleurs testé la version Blue.
Il propose un éclairage ajustable (Off, 20, 40, 60, 80, 100% d’intensité) avec 16 millions de couleurs RGB. Plus de 20 effets lumineux préprogrammés sont disponibles.
Un logiciel, à télécharger sur le site, propose de sauvegarder jusqu’à 3 profils de jeu. Il est Rollover N Keys, modifiable en Rollover 6 Keys et anti-ghosting.
Le câble de 1,8 mètre est tressé et la fiche USB plaquée or. Enfin, les touches Windows sont désactivables.

Le clavier pèse 1,46 Kg et mesure 446 x 170 x 45 mm.

Quand on parle de clavier « simple » et sans chichi, comprenez qu’il n’embarque ni touches macro, ni touches multimédia. On va à l’essentiel. Même si vous pourrez paramétrer, via le logiciel, des profils de jeu (3 maxi, donc).


Les switches Kailh Blue sont plutôt agréables. Ils s’enclenchent avec une pression de 50g minimum et une course de 1,9 millimètre seulement. Efficace, précis, rapide. Si certains joueurs leur préfèrent les Cherry MX, plus silencieux surtout dans leurs nouvelles versions Silent et peut-être un brin plus souple, il faut vraiment être un habitué ou un gros gros joueur pour voir la différence, avouons-le.

imageAu niveau du look, on est toujours aussi fan des touches surélevées, plus simples à nettoyer. Pour le reste, discret logo en bas, et, c’est préjudiciable, absence de repose-poignets. Parce qu’on aime bien ça, nous les repose-poignets. Mais on s’en remettra. Sobre, donc.

Le logiciel permet de paramétrer les couleurs touche par touche. Ce qui est un plus évident pour vos parties. On peut également changer les fonctions de chaque touche et même échanger les touches de directions avec les touches ZQSD.

En utilisation sur des jeux, comme sur The Division 2 par exemple, le clavier assure tout ce qu’il faut. Certes, qui dit clavier mécanique, dit clavier un brin bruyant. Mais ils le sont tous plus ou moins et il faut donc faire avec. Ce n’est pas, cela dit, le plus bruyant que nous ayons eu à tester. Ça reste donc très acceptable.

Il fait largement le job, est réactif, agréable à utiliser, et s’inscrit donc comme un bon clavier gamer à un prix tout à fait abordable. Simple, il va à l’essentiel. Et c’est tout ce dont on a besoin.

image

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sharkoon Skiller Mech SGK3, un clavier gaming RGB sans chichi

Plateformes : PC

Editeur : Sharkoon

Développeur : Sharkoon

PEGI : 3+

Prix : 70 €

Aller sur le site officiel

Sharkoon Skiller Mech SGK3, un clavier gaming RGB sans chichi

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

0