Trials Rising (PC, Xbox one, PS4, Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 14 mars 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Trials Rising (PC, Xbox one, PS4, Nintendo Switch)

Sur ma mob...

imageLancée en 2000 sur Java, la série des Trials est, en quelques épisodes, devenue culte. Souvent copiée, rarement égalée, elle revient avec un nouvel épisode : Trials Rising. Toujours développé par RedLynx, le jeu s’appuie sur une mécanique de gameplay assez simple, voire simpliste : vous dirigez une moto, en vue de côté (voire légèrement 3D isométrique parfois) et devez concourir sur un circuit tortueux. Le but est de faire le meilleur temps possible, ce qui implique d’éviter toute chute.

Bien entendu, à cette idée simple se rajoutent d’innombrables contraintes. Il faut gérer l’inclinaison de la moto. Faire attention à vos accélérations. Passer les différents obstacles, parfois bien retors. Autrement dit, il sera rare, voire impossible, de finir le circuit dès le premier coup. Se planter, recommencer, aller un peu plus loin, se re-planter, recommencer, aller encore un peu plus loin… voilà le destin d’un pilote dans la série des Trials.

Trials Rising est dans cette même veine.

Des bosses monstrueuses, des bidons, des passages bas où un saut trop loin vous éclaterait la tête contre une poutre, des rampes à 360°, des catapultes, le tout perlé d’explosions et autres effets pyrotechniques… c’est tout ça, un circuit de Trials. Le but est vraiment de doser sa vitesse, son assise, son inclinaison et son accélération, et non pas de foncer tête baissée. Des évènements spéciaux, souvent inattendus (mais scriptés et qui pourront donc être anticipés si vous recommencez le circuit) mettront vos nerfs et votre agilité à rude épreuve.


screenLe jeu propose de parcourir les circuits du monde entier. Circuits que vous débloquerez au fil de vos réussites. Il faudra en effet passer les niveaux pour voir apparaître de nouvelles courses et de nouvelles épreuves. Une académie, ou plutôt une « école » pour apprendre les bases du jeu est également disponible, là aussi débloquant les « cours » au fur et à mesure de votre progression.
Toujours avec l’expérience glanée, et selon la place à laquelle vous terminez la course, vous débloquerez de nouveaux objets de personnalisation et de nouvelles motos, aux caractéristiques différentes. Maniabilité, accélération et vitesse pourront donc être améliorées.
Le jeu propose une personnalisation monstrueuse en termes de contenu. Il y a des centaines d’éléments qui vous permettront de rendre votre pilote et votre moto uniques.
Des caisses de « loot » sont régulièrement données en bonus, et vous pourrez revendre certains éléments pour gagner un peu d’argent et, à terme, accéder à un meilleur matériel. Vous pouvez aussi, pour accélérer le mouvement, acheter avec du vrai argent de la monnaie virtuelle.
C’est un des reproches que l’on peut faire au jeu, d’ailleurs : si elles ne sont pas obligatoires (mais alors vous allez galérer pour progresser), on sent le jeu véritablement tourné vers ces micro-transactions. Et cette mentalité, compréhensible sur un jeu gratuit, est nettement moins acceptable sur un jeu déjà payant.

screenOutre les circuits et les écoles, vous aurez droit à des courses à plusieurs dans des stades et quelques défis à réaliser.
Le mode multijoueur n’est pas en reste, avec des tableaux des meilleurs temps, mais aussi la possibilité de créer ses courses en ajoutant différentes contraintes : motos qui explosent si on ralentit trop, contrôles inversés, gravité modifiée… il y a de quoi se faire plaisir et changer une course classique en gros délire entre potes. Heureusement d’ailleurs que ces petites règles modifiées font leur apparition, parce que les pistes en multi n’ont rien d’exceptionnel. Le mode tandem, à deux sur une moto est également fun, chacun influençant les contrôles. Et un des deux pilotes peut d’ailleurs mourir s’il se prend un obstacle, laissant l’autre terminer seul en se coltinant le cadavre de son pote jusqu’à la ligne d’arrivée…

Enfin, sachez qu’un mode de création de circuit est disponible. Bien qu’un peu lourd à manier et pas forcément intuitif, il permet toutefois de laisser libre cours à son imagination et proposer de belles créations, à partager ensuite.

screenscreenscreen

screenOn ne va pas se mentir, tout n’est pas parfait dans ce Trials Rising. La difficulté étant le plus gros point noir du jeu. Inaccessible pour les novices, tout simplement, sur PS4 et Nintendo Switch, dont les joysticks de la manette sont trop « lâches » pour permettre une bonne précision. Ne pas réussir à passer le deuxième cours de l’école pour quelqu’un qui débute est tout simplement anormal.
Le jeu se destine donc uniquement aux habitués de la série. Et on vous le conseille sur PC ou Xbox One, où les manettes sont meilleures.

Nous l’avons testé sur Nintendo Switch où les contrôles sont pénibles et imprécis, obligeant régulièrement à refaire un circuit à cause d’une chute inopinée due à ce manque de fermeté dans les joysticks. Pénible et agaçant.

screenGraphiquement, d’ailleurs, en mode TV, le jeu est moche. Et subit des ralentissements. Il n’est clairement pas optimisé pour ce mode. Par contre, en mode portable, ça passe sans souci.
Sur PS4 et Xbox One, on pourra subir également quelques ralentissements. Moins fréquents et moins gênants, certes, mais cela prouve que Redlynx n’a clairement pas optimisé convenablement son jeu.

Au final, on reste donc mitigé sur le jeu. Ça fonctionne toujours autant. C’est fun. Avec un éternel goût de « reviens-y ». Les circuits sont spectaculaires. Certains vraiment top. Mais techniquement imparfait, avec ces micro-transactions, certes non obligatoires mais qui font quand même tiquer, et cette jouabilité imprécise sur deux plateformes, on reste quand même sur notre faim.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Trials Rising (PC, Xbox one, PS4, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Wii U - Xbox One - PS4

Editeur : Ubisoft

Développeur : RedLynx

PEGI : 12+

Prix : 40 €

Aller sur le site officiel

Trials Rising (PC, Xbox one, PS4, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

 

 

Images du jeu Trials Rising (PC, Xbox one, PS4, Nintendo Switch) :

0