Spike Volleyball (PC, Xbox One, PS4)

 

Publié le Lundi 11 mars 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Spike Volleyball (PC, Xbox One, PS4)

Bidouille

imageSi mes souvenirs sont bons, le dernier jeu de volley-ball date d’une quinzaine d’années avec Volleyball Challenge sorti en 2004 sur PS2. Et c’était une merde. Avant ça, on a eu Power Spikes II en 1994 sur arcade et Neo-Geo. Et c’était une merde.
Et bien entendu, je parle de vrai volley, pas de beach où le seul intérêt, avouons-le, est de mater la plastique des volleyeuses en bikini.

Pour trouver la trace d’un bon jeu de volley, il faut remonter, en fait, à 1989 avec Super Volleyball sur Megadrive, voire Volleyball en 1986 sur NES.

Bref, les jeux de volleyball sont aussi rares que les poux sur un crâne dégarni et les bons jeux de volleyball , que les poux sur un crâne chauve. Et je sais de quoi je parle en matière de poux.

BigBen compte changer la donne avec Spike Volleyball. Un vrai jeu de vrai volley-ball. Se voulant lorgner du côté simulation plus que de l’arcade simple.

Vous y trouverez la possibilité de faire des matches amicaux, un mode défi, un mode carrière, un mode tournoi et un mode en ligne dans lequel trouver des adversaires peut, parfois, relever du sacerdoce tant le jeu est déserté à ce niveau-là.
Bref, un programme assez complet au demeurant.

Le jeu propose 50 équipes nationales à jouer, féminines ou masculines. C’est peu, pourrait-on se dire, mais au final, c’est suffisant.


screenVous voilà donc sur un terrain, avec six gusses en short qui vont tenter de faire passer la balle par-dessus un filet, en sautant, en plongeant et en levant les bras comme dans un concert de Justin Bieber.
Et ne vous y trompez pas : j’aime beaucoup le volley-ball, j’y joue régulièrement, mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas se foutre de leur gueule quand même.

Premier constat : si Spike Volleyball réussit à séduire les joueurs, ce ne sera pas grâce à son graphisme. Il faut bien dire ce qui est, le moteur est dépassé. Si classement il devait y avoir, il faudrait faire gaffe à la relégation. Il est en effet plutôt dans le bas du panier. C’est surtout flagrant lors des cinématiques ou gros plans. En jeu, ça ne dérange pas spécialement, même si on s’interrogera sur certaines hitbox mal conçues (joueurs qui renvoient la balle alors qu’elle est à 30 cm de leur main ou qui ne réagissent pas alors qu’elle passe à 10 cm)… A part ces petits moments pénibles, heureusement rares, dans la partie, on est pris au jeu et ça passe. Quelques animations sont d’ailleurs de bonne facture. Dommage, pour l’ambiance, que les commentaires, assez bons au demeurant, ne soient pas audibles pendant le cours du jeu et n’interviennent qu’entre les points. Quelques phrases bien lancées lors d’un smash puissant ou d’une récupération venue d’une autre planète auraient ajouté du peps aux parties.

screenToutefois, là où vous risquez quand même de tiquer, c’est au niveau du gameplay, loin d’être intuitif. Déjà la jauge de service est mal fagotée et faire un service parfait relève au début du miracle. Il faudra de très nombreuses parties pour s’y faire et encore, vous aurez de nombreux ratés quand même.
Pour les passes, c’est aussi tendu : la sélection au bouton (chaque bouton désigne un joueur) est parfois brouillonne et là encore, de nombreuses parties seront nécessaires pour bien les assimiler. Enfin, les smashs sont du même acabit, avec une visée parfois hasardeuse (ou disons difficile à maîtriser). Quant aux « bidouilles » (les petits coups de putes à passer la balle comme une merde pour déstabiliser l’adversaire), oubliez.

Bref. Spike Volleyball n’est pas un mauvais jeu. Mais ce n’en est pas un bon non plus. Il manque de rythme, d’intuitivité, de soin aussi dans la finition. Il faudra surtout jouer et rejouer de nombreuses fois pour vraiment parvenir à le maîtriser suffisamment pour s’y amuser. Et pas certain, au final, que le grand public ait cette patience.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Spike Volleyball (PC, Xbox One, PS4)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4

Editeur : Bigben Interactive

Développeur : Black Sheep Studio

PEGI : 3+

Prix : 50 €

Spike Volleyball (PC, Xbox One, PS4)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Spike Volleyball (PC, Xbox One, PS4) :

0