Stan et Ollie, la critique du film

 

Publié le Jeudi 7 mars 2019 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Stan et Ollie, la critique du film

Tu es le gros, je suis le petit

imageStan Laurel et Oliver Hardy forment depuis 25 ans le plus grand duo comique du cinéma. En plus d'une centaine de film, ils se sont imposés comme les maîtres en ce domaine. Mais en ce début des années 50, leur carrière est bien plus derrière eux que devant. Et surtout, les deux hommes sont pieds et poings liés à leur producteur, Hal Roach, par un contrat qui les prive d'une très grande partie des revenus générés par leur duo et ce, depuis la fin des années 30.

En 1953, le duo embarque pour une tournée de music-hall au Royaume-Uni. Hélas, la tournée ne se passe pas pour le mieux : les spectacles ne sont pas rentables et il y a de nombreux problèmes d'organisation. Stan tente d'écrire un scénario pour un film commun, mais ne parvient pas à le vendre aux studios.

Le célèbre duo résistera-t-il aux turpitudes de cette tournée ? En plus de ces problèmes, les ennuis de santé d'Oliver Hardy refont surface, ainsi que les ressentiments entre les deux hommes...

Stan et Ollie est un film biographique réalisé par Jon S.Baird. Steven Coogan campe un Stan Laurel convaincant tandis que c'est John C.Reilly qui se charge d'interpréter  un Oliver Hardy qui l'est tout autant. A la production, on retrouve Danny Huston. Shirley Henderson et Nina Arianda sont respectivement les femmes de Hardy et Laurel.


screenLa grande force du film vient assurément des interprétations de Steve Coogan et John C.Reilly. Ils reproduisent à merveille le physique, la gestuelle et le phrasé du célèbre duo comique. Bluffant. On en arrive à croire que ce sont les vrais devant nos yeux. Leurs femmes ne sont pas en reste et les performances des deux actrices sont à saluer, même si la voix de Shirley Henderson nous a vrillé les tympans à cause de la voix suraiguë qu'elle utilise pour le film.

Laurel et Hardy oblige, on s'attend à être dans le registre de la comédie. Alors oui, c'est le cas. Mais triste. Car nous sommes à la fin du duo, à une époque où une nouvelle génération d'humoristes et de stars les remplacent, que ce soit au cinéma ou au théâtre. A cela se rajoute les années de non-dits entre les deux compères et qui ressurgissent à l'occasionde ces soucis, les soucis de santé et la vie dissolue de Hardy. On a un petit pincement au coeur devant ces deux comiques continuant de faire leurs spectacles alors que tout le monde se détourne d'eux. Stan et Ollie est un bel hommage et une belle performance artistique.

A voir et revoir. Surtout si cela vous rappelle des souvenirs d'enfance.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Stan et Ollie, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Metropolitan FilmExport

Développeur : Jon S.Baird

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Stan et Ollie, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Stan et Ollie, la critique du film :

0