Caligula Effect : Overdose (PS4, Nintendo Switch)

 

Publié le Mardi 19 mars 2019 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Caligula Effect : Overdose (PS4, Nintendo Switch)

Mes années lycées

imageThe Caligula Effect Overdose sur PS4 et Switch est un portage du jeu initialement sorti sur PSVita en mai 2017, sur le vieux continent. Et même si le titre n'a pourtant pas fait parler de lui à l'époque, ça n'empêche pas Furyu et Atlus de remettre le couvert avec l'arrivée de cette version améliorée. Reste à savoir si cette nouvelle recette est savoureuse.

Dans Caligula Effect Overdose, vous incarnez un lycéen qui se rend compte, lors de sa cérémonie d'accueil des nouveaux venus que quelque chose cloche. Certains élèves semblent buggés, avec des pièces d'armure noire qui recouvrent leur corps. Notre héros apprend assez vite qu'il est piégé dans Moebius, un monde virtuel créé par µ (pronocncez Myu) où les personnes revivent inlassablement leurs années de lycée, loin des problèmes d'adultes. De fil en aiguille, vous vous "éveillerez" grâce à l'effet cathartique vous permettant d'affronter les élèves corrompus par µ et vous intégrerez le Go-Home-Club, un groupe de résistants souhaitant quitter ce monde. Pour cela, vous devrez affronter le groupe de musiciens Ostinato qui composent la musique pour µ et lui permettent de manipuler les élèves et de créer des sbires, les Digiheads, pour étouffer la rébellion. Franchement, raconté comme ça, ça ne fait pas forcément réver. Et il faut avouer que même dans le jeu, ça reste le cas. Je ne suis jamais vraiment entrée dans l'histoire malgré des thèmes sérieux qui sont évoqués : solitude, rejet, maladie, deuil... mais on y reviendra plus tard.


screenRPG oblige, outre une multitude de dialogues plus ou moins intéressants, le titre propose un système de combat franchement original. En effet, vous pourrez programmer jusqu'à 3 actions par personnages (jusqu'à 4 en même temps en combat) et voir les conséquences théoriques de chacunes avant de vraiment les déclencher. Si le résultat ne vous convient pas, vous pouvez les décaler dans le temps. Vous pourrez également voir ce que les ennemis vont faire et combien de dégâts vous allez prendre. L'idée est finalement de pouvoir anticiper ce qu'il va se passer et créer des combos : envoyer vos adversaires dans les airs avec un de vos personnages, pendant que les autres utiliseront des attaques dans les airs afin d'augmenter les dégâts ou encore attaquer au bon moment pour annuler l'attaque de l'adversaire. Si l'idée es franchement cool sur la papier, elle est malheureusement vite oubliée en pratique. On se rend rapidement compte que le titre est jouable comme un gros bourrin. Vu la quantité énorme de combats qu'on se bouffe, on finit par choisir la première attaque 3 fois, on colle les autres persos en automatique et on déroule le combat à toute vitesse. Le titre est pratiquement finissable comme ça car ce n'est guère plus compliqué contre les boss. C'est franchement dommage. La faute également, au fait, qu'on récupère tous ses PV et points de magie à la fin de chaque combat. Du coup, les combats n'ont aucun enjeu. On y va à fond, tout le temps et ça passe. A l'inverse d'un Persona 5, par exemple, où chaque SP compte pour pouvoir attaquer plus loin dans le donjon. J'ai apprécié, cependant, que les combats se fassent pratiquement en temps réel. La rencontre d'un ennemi conduit bien à une phase "tour par tour", mais on a pas de temps de chargement au début ou à la fin du combat. C'est franchement appréciable, surtout quand on les enchaîne à toute vitesse.

screenJe vous l'ai dit tout à l'heure, je ne suis jamais vraiment rentrer dans le scénario du titre. Dans le titre tout court, d'ailleurs. Pourtant, Tadashi Satomo, scénariste des premiers Persona et de Devil Digital Saga s'est chargé de l'histoire. Mais que ce soit les protagonistes ou les antagonistes, ils manquent franchement de profondeur et je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Même si chacun a ses problèmes, ça m'est complètement passé au-dessus. Et ce n'est pas le fait de pouvoir rejoindre le camp des vilains, une nouveauté de ce remake qui fera changer la donne. Autre chose qui n'aide pas à accrocher au titre : son level design tout pourri. C'est simplement une catastrophe. Les donjons sont longs, franchement pas intéressants et composés d'une multitude de couloirs plus fades les uns que les autres. Typiquement le genre de chose qu'on souhaite ne plus retrouver dans un RPG aujourd'hui. Les "à côté" du titre ne sont d'ailleurs guère mieux lotis. En effet, Fuyru a eu l'idée de mettre en place un système de lien avec les PNJ. Si vous réussissez à être ami avec lui, vous pourrez l'utiliser en combat et débloquer de nouvelles capacités. Là encore, si sur le papier, ça peut être cool, dans la pratique, c'est franchement foiré. On parle 3 fois à la personne, on devient "ami" avec, on peut s'envoyer des supers sms "kikoo tu fékoi ? cé koi ton pla préféré ?", on résoud son problème (à base d'objet à aller chercher ou d'autres personnes à présenter) et hop, l'élève combat à nos côtés. C'est hyper répétitif. Et quand on sait qu'on peut faire ça avec... 500 PNJ, on se dit qu'il va en falloir du courage. D'autant que ces PNJ sont d'une fadeur de l'extrême. Pourquoi n  pas avoir privilégié la qualité plutôt que la quantité ? C'est franchement dommage.

Finalement, le seul truc qui m'a véritablement plu dans Caligula Effect Overdose, c'est sa BO. Franchement stylée.

Bref, vous l'aurez compris, The Calligula Effect Overdose ne m'a franchement pas emballé. Ce n'est pas complètement une catastrophe, mais Furyu s'est foiré dans la mise en place de ses idées. Certaines ne sont pas assez poussées et mises en avant, d'autres sont beaucoup trop présentes, jusqu'à l'overdose (hahaha). On obtient finalement un jeu maladroit qui avait pourtant les pistes pour être sympa. Dommage.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Caligula Effect : Overdose (PS4, Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U - PS4

Editeur : NIS America

Développeur : Furyu

PEGI : 12+

Prix : 50 €

Aller sur le site officiel

Caligula Effect : Overdose (PS4, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Caligula Effect : Overdose (PS4, Nintendo Switch) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

0