Final Fantasy VII (Nintendo Switch)

 

Publié le Vendredi 5 avril 2019 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Final Fantasy VII (Nintendo Switch)

Ma vie dans le Cloud

imageEst-il encore nécessaire de présenter le septième opus de Final Fantasy ? Sorti en 1997 sur PlayStation (et un poil de Cloud plus tard sur PC), le titre de Square Soft est tout simplement un jeu culte, aussi bien pour ses qualités intrinsèques que pour le fait d’avoir permis de démocratiser le J-RPG dans nos contrées. Son aura est telle que même ceux qui ne l’ont pas fait le connaissent. Déjà sorti sur une multitude de supports, voilà que Cloud et sa bande viennent squatter la Nintendo Switch. Reste à savoir ce que cela vaut.

Un bref rappel pour ceux qui ont vécu dans une grotte ces 20 dernières années ou qui n’étaient tout simplement pas nés à cette époque (putain le coup de vieux), Final Fantasy 7 nous conte l’histoire de Cloud, un ex-SOLDAT de première classe, qui rejoint le groupe éco-terroriste Avalanche. Ce groupe lutte contre la Shinra, une multi-nationale qui produit de l’énergie Mako en prélevant l’énergie spirituelle de la planète. Comme d’habitude avec les Final Fantasy de cette époque, il ne s’agit que de la partie immergée de l’iceberg et un danger bien plus important que la Shinra attend nos héros. Malgré tout l'amour que je porte pour ce jeu, y en rejouant, on se rend compte qu'il est plein de clichés et que certains passages ont plutôt mal vieilli quand on les compare aux standards actuels mais sa trame de fond, à savoir, l'écologie, est un vrai sujet d'actualité et au final, on se laisse quand même porté par son histoire. Il faut dire que son excellent système de combat et les musiques merveilleuses d'Uematsu y sont pour beaucoup.


screenCe qui a vraiment moins bien vieilli par contre, ce sont les graphismes en 4:3.  Si les personnages ont été lissés pour ne pas trop nous piquer les yeux (encore que les modèles auraient pu être refait à la manière d’un Ocarina of Time 3DS, mais passons), les arrières plans sont franchement à la ramasse. C’est moins vrai en mode portable, mais ça pique un peu sur grand écran. On aurait apprécié un peu de boulot la dessus, surtout quand on voit ce que certains mods sur la version PC sont capables de faire. Le titre est donc proposé, à peu de chose près, dans son jus d’origine, avec une traduction pas forcément géniale (l'équivalent de celle sur PC). Square Enix propose quand même 3 nouvelles options, activables via les sticks des Joy-Con : la possibilité d’accélérer en vitesse x3 le jeu (déplacement, combats, dialogue, sans que la musique ne soit altérée), la possibilité de virer les combats aléatoires et enfin, avoir des personnages gonflés aux hormones avec tout le temps le max de HP/MP et la Limit Break chargée à bloc. Le bilan de ces trois fonctionnalités est qu’elles rendent franchement l’expérience de jeu beaucoup plus agréable. A tel point que ça m’a tout simplement donné envie de le finir de nouveau, 20 ans après l’avoir terminé sur PC.

screenEn revanche, je regrette que Square Enix n’ait pas mis en place un système de sauvegarde automatique ou rapide. Si l'on veut arrêter de jouer et reprendre plus tard, la fonction veille de la Switch permet de pallier ce problème. Cependant, si entre temps vous souhaitez changer de jeu, vous l’avez dans l’os. Il faudra continuer votre partie jusqu’à trouver un point de sauvegarde. A l’ancienne quoi.

Bref, ça m’a bien fait plaisir de replonger dans ce Final Fantasy 7. Si, comme moi, vous l’aviez fait dans votre jeunesse et vous êtes toujours dit que vous souhaitiez vous le refaire, c’est franchement l’occasion. Sachant que l’on n’a plus 10 ans et tout le temps libre qui va avec, cette version permet de se refaire le titre plus vite, sans la dizaine d’heure de leveling qui va avec, tout en profitant du confort et de la mobilité de la Switch. Et pour ceux qui ne l'ont jamais fait, c'est tout simplement une excellente occasion de sauter le pas.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Final Fantasy VII (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

PEGI : 12+

Prix : 15,99 €

Aller sur le site officiel

Final Fantasy VII (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Final Fantasy VII (Nintendo Switch) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

0