Oddworld : L’Odyssée de Munch (Nintendo Switch)

 

Publié le Mardi 19 mai 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Oddworld : L’Odyssée de Munch (Nintendo Switch)

Belles retrouvailles

Série phare de la fin des années 90 et du début des années 2000, Oddworld est un petit bijou de satire sociale, d’humour décalé et de liberté n’importe nawak qui caractérise cette époque, âge d’or du jeu vidéo.

Après deux opus qui ont remporté un certain succès, L’Odyssée d’Abe et L’Exode d’Abe, les développeurs lancent Oddworld : L’Odyssée de Munch en 2001 (aux USA, en 2002 en Europe). Un jeu exclusif à la Xbox première du nom et qui fera d’ailleurs partie de son line-up de lancement.

C’est le premier jeu de la série en 3D, même s’il garde tout ce qui a fait le succès de ses prédécesseurs, comme l’humour. On est donc toujours sur un jeu de plateformes, et toujours sur un anti-héros hideux mais attachant. Abe va une nouvelle fois devoir sauver ses semblables, les Mudokons, retenus en esclavage par les Glukkons. Mais il va devoir aussi aider Munch, une nouvelle créature, un Gabbit, dernier de son espèce, à vaincre les Vykkers et faire renaître les siens.

Enfin bref. On est devant un classique du genre, savamment dosé, savamment orchestré. On retrouve avec plaisir notre Abe capable de marcher sur la pointe des pieds ou lâcher des flatulences, mais aussi de courir, de sauter… quant à Munch, il est doté d’un sonar greffé sur sa tête, capable d’électrocuter ses ennemis. On va jouer l’un ou l’autre, voire l’un et l’autre, chacun avec ses particularités, chacun avec son gameplay, chacun avec ses capacités…


C’est toujours aussi fun, toujours aussi addictif et, force est de constater que le temps n’a pas réussi à émousser le plaisir de jouer à cette série. Près de 20 ans plus tard, on la retrouve avec un bonheur non dissimulé.

On passera les particularités du scénario ou du gameplay, qui grâce à quelques ajouts temporaires par-ci par-là arrive à se renouveler intelligemment. Oddworld : L’Odyssée de Munch est un jeu bien pensé, bien réalisé, avec un level design soigné, qui plaira à tous. Si les novices pourront être déroutés, la saga a su séduire autant les gamers que les joueurs occasionnels ou le grand public.

Le monde est original, complètement barré, mais très accessible. Et on y plonge avec un bonheur non feint. Mélange d’astuce et de réflexes, de précision et de réflexion, Oddworld : L’Odyssée de Munch est un jeu auquel il faut avoir joué.

La bonne nouvelle, c’est que cette adaptation sur Nintendo Switch a été soignée. On retrouve l’atmosphère du jeu d’origine, avec des graphismes modernisés. Ce n’est pas d’une beauté à couper le souffle, mais ça reste très acceptable et très agréable. Surtout pour un jeu de près de 20 ans. On a vu largement pire comme adaptation. Il mérite vraiment d’être joué. Avec quelques bémols toutefois. L’absence totale d’utilisation des particularités de la console en est un. Pas de tactile, pas de gyroscope… c’est un portage simple et sans chichi. Aucune innovation, aucune réelle adaptation au support. C’est dommage, parce qu’il y avait quelque chose à faire de ce côté-là.
Plus préjudiciable est l’absence de version française. Si ce n’est pas très difficile à comprendre, reste que la version Xbox, elle, était en français. Et le doublage était, si mes souvenirs sont bons (et ils le sont) un des points forts du jeu. Il avait été particulièrement soigné. Son absence sur cette version est totalement incompréhensible. Et vraiment dommageable.

Pas de quoi bouder le jeu pour autant. Oddworld : L’Odyssée de Munch est une petit bijou qu’il faut redécouvrir de toute urgence.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Oddworld : L’Odyssée de Munch (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : Microids

Développeur : Oddworld Inhabitants

PEGI : 12+

Prix : 29,99 €

Oddworld : L’Odyssée de Munch (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Papa Panda

- Microsoft achète Bethesda ! par 10r

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

- Microsoft achète Bethesda ! par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

0