A Total War : Saga Troy (PC)

 

Publié le Mercredi 23 septembre 2020 à 12:00:00 par Theodore Labyt

 

A Total War : Saga Troy (PC)

Tuez des milliers d'hommes pour une femme que vous ne connaissez même pas

imageVous le savez peut être déjà : je suis quelqu’un de sauvage. J’aime pisser sur les arbres, j’ai un fort penchant pour la viande, je vis dans une grotte et j’ai souvent tendance à grogner quand je ne suis pas content. Bref dans un élan de sociabilisation, maître Cedric a dû se dire que me faire tester un jeu de stratégie serait une bonne idée. Et bien non, cela ne vient pas de la thématique du genre en elle même, mais plus sur le fait qu’il faille analyser, avoir de la réflexion, prévoir le futur, bref réfléchir… Dans ces moments intenses, mon corps se plonge dans un état de survie, mon sang afflue vers mon cerveau pour le faire tourner à plein régime. Faut juste que je fasse attention à ne pas trop réfléchir, ma mère m'a toujours dit que pour moi, cela peut être fatal.
 
Le danger peut-il survenir d’un jeu comme : A Total War Saga: Troy ?
Une jeu de stratégie qui vous permet de vous immerger au coeur des batailles des différentes factions du monde grec antique.
Pour un petit rappel d’histoire, la guerre de Troie est un conflit opposant les troyens, aux achéens (peuple qui domine la Grèce à cette époque). Ces deux peuples se sont fait la guerre suite à l’enlèvement d’Hélène, la femme du roi spartiate Ménélas. 
L’histoire du jeu est bien retranscrite, le studio fait le choix de suivre l’histoire tout en gardant une place pour l’aspect mythologique du récit d’Homère. Vous pouvez donc diriger des minotaures, des géants, des sirènes et bien d’autres créatures légendaires.  

Comme indiqué le studio Creative Assembly veux garder une cohérence dans l’histoire de la guerre de Troie, il n’a donc aucun intérêt d'incorporer des créatures primitives d’une période antérieure.
En plus des unités légendaires, vous devez contrôler un chef de faction tel que Achille, Ulysse, Cedric, Ménélas, Pâris et bien d’autres. Enfin, je mélange peut-être des noms. Chaque chef vous offre un expérience différente, l’histoire, le camp, le point de départ, les troupes, et les bonus passifs et actifs sont en rapport avec le leader que vous choisissez de jouer. 
Les avantages liés à ce choix seront de l’ordre politique, militaire, économique, etc.
Achille peut par exemple recruter les légendaires guerriers myrmidons, et l’issue d’une bataille peut lui faire changer d’humeur, ce qui peut engendrer des malus comme des bonus.

 
imageSur le côté gameplay, le jeu suit la série Total War, il y a quelques nouveautées mais principalement ça reste un jeu sur lequel vous devez gérer au tour par tour votre chef, entretenir votre armée, conquérir des territoires, gérer la politique entre votre peuple et les autres, et diriger vos troupes sur le champs de bataille. La saga Troie propose de nouvelles ressources pour le système économique, l’or, le bronze, la pierre, le bois et la nourriture. 
Ce qui en soit, doit offrir une bonne expérience sur l’économie car chaque ressource a sa spécificité, mais cela ne reste que sur le papier puisque l’économie est sous-exploitée dans le jeu. Surtout qu’il est très facile de casser le système économique via les échanges proposés.
 
Vous allez souvent vous confronter à une IA qui abuse de certaines mécaniques du jeu, comme le principe du sabotage entraîné par des agents et qui permet de saper le moral de nos troupes ou de détruire notre économie. Cela arrive tout au long de la campagne, et la moindre erreur est un mauvais présage pour le reste de votre partie.
 
Ce n’est pas nouveau, mais le jeu dispose d’un système de quête qui vous fait avancer dans votre partie. Celui-ci dépend directement du héros que vous jouez et votre faction. 
 
Sur un côté graphique, Saga Troy a une bonne ambiance, la carte est jolie et le brouillard de guerre sera présenté sous forme de céramique de la Grèce antique. Il est aussi plaisant d’entendre des extraits de l’Iliade et de l’Odyssé comptés par la voix de Benoît Allemane (VF de Morgan Freeman)  
 
imageBref A Total War Saga Troy offre une bonne expérience stratégique dans l’univers de la guerre de Troie, l’opus suit bien le concept des précédents titres de la franchise et offre un petit vent de fraîcheur pour les habitués. Attention car les néophytes de la licence doivent passer par un long moment de prise en main pour pouvoir exploiter l’ensemble du contenu proposé (une vingtaine d’heures dans mon cas). Il est cependant dommage de voir qu’il y a des problèmes sur le système d’économie qui rend le jeu sans intérêt à partir du moment où vous comprenez comment fonctionne la mécanique de change. Le jeu devient aussi trop facile à cause de la mécanique d’agents qui servent à saboter les factions bien que l’IA l’utilise très souvent contre vous.
 
Si vous aimez le genre Wargame stratégique et que vous êtes adepte de l’histoire et mythologie grècque, alors le titre va vous faire passer de bosn moments malgré les problèmes d’équilibrage de l’IA.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

A Total War : Saga Troy (PC)

Plateformes : PC

Editeur : SEGA

Développeur : Creative Assembly

PEGI : 16+

Prix : 49,99 €

Aller sur le site officiel

A Total War : Saga Troy (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0