Oddworld : New ‘n’ Tasty! (Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 29 octobre 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Oddworld : New ‘n’ Tasty! (Nintendo Switch)

Un pet pour la route ?

imageJeu culte sorti en 1997 sur PC et Playstation, Oddworld : L’odyssée d’Abe a fait les beaux jours des joueurs et joueuses il y a 23 ans. Et il n’a rien perdu de sa superbe – ou presque – dans ce remake, Oddworld : New ‘n’ Tasty! sorti en 2014 sur PC, PS3, PS4, Xbox One mais aussi sur PS Vita et Wii U…

Son arrivée aujourd’hui sur Nintendo Switch n’est donc pas vraiment une surprise.

Pour faire court et remettre dans son contexte, Abe est un Mudokon, une créature aux yeux globuleux, verte de peau et qui n’a rien d’un héros classique. Il est l’employé/esclave dans une usine dirigée par les Glukkons, une race belliqueuse dont la dernière lubie est de créer des pâtés en croûte à base de viande de Mudokon.
Abe va donc décider de s’échapper. Et va au passage sauver son peuple de l’extermination gastronomique.

Entre puzzles et plateformes, avec un brin de discrétion pour éviter les gardes ou d’action pour les éliminer, sans oublier vos cons-génères à diriger vers la sortie, vous allez vivre une aventure assez délirante dans un univers original et inattendu.

A l’origine, donc, ce remake qui date désormais de 6 ans, offrait des graphismes retravaillés avec soin, des animations soignées, des décors toujours aussi superbes… bref, c’était un vrai beau travail que les développeurs avaient réalisé sur ce « nouveau » titre.
Mais il n’était pas dénué de défauts quand même…

Et malheureusement, ou heureusement, c’est selon, la version Nintendo Switch est fidèle en tous points à ces versions sorties en 2014.


Heureusement, parce que le jeu est toujours aussi fun, toujours aussi visuellement réussi. Un bémol quand même sur la version dockée, à regarder donc sur son téléviseur : ça chie un peu dans la colle au niveau des textures parfois foireuses et de l’aliasing omniprésent. On sent plus le côté old-school du titre et ça ne flatte pas vraiment la rétine. Ce n’est pas hideux non plus, mais on aurait aimé un vrai travail de ce côté-là, d’autant plus que si je ne dis pas de connerie, la Switch, c’est censé être quand même plus puissant qu’une Wii U, non ? On m’aurait menti ?

Bon. Ça reste un très bon jeu, très réussi, très agréable à jouer.

imageMalheureusement, les défauts sont toujours là : les contrôles qui manquent de précision par rapport à la version d‘origine, la faute à des sticks pas toujours très performants sur les consoles (seule la manette Xbox trouve grâce à nos yeux à ce niveau-là).
Autre malheureusement, une version qui manque de stabilité (trois plantages durant le test), ce qui certes devrait être corrigé rapidement par un patch, mais manque quand même de soin.
Enfin, la VF est une nouvelle fois absente de ce remake, alors qu’elle était vraiment très réussie sur le jeu d’origine de 1997. Une vraie déception.

Au final, on hésite quand même. Faut-il s’enthousiasmer de ce remake d’un jeu toujours aussi fun et passionnant ou faut-il pester contre ce manque d’améliorations et l’absence de VF ?

Sans doute un peu des deux.

imageimageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Oddworld : New ‘n’ Tasty! (Nintendo Switch)

Plateformes : Switch

Editeur : Microids

Développeur : Oddworld Inhabitants

PEGI : 12+

Prix : 29,99 €

Aller sur le site officiel

Oddworld : New ‘n’ Tasty! (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0