Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City (PS3/PC)

 

Publié le Vendredi 30 avril 2010 à 15:00:00 par Cedric Gasperini

 

Gasoline et vaseline

imagePlusieurs semaines après sa sortie sur Xbox 360, Gran Theft Auto Episodes from Liberty City sort sur PS3 et PC.
D’épisodes, ce jeu en offre en fait deux. Le premier est Lost and Damned. Le second, The Ballad of Gay Tony.
 
Plus que de simples «  DLC » pour GTA IV, il s’agit en fait de véritables jeux à part entière, qui n’ont finalement aucun rapport avec l’original. Exit les aventures de l’expatrié d’Europe de l’Est, Niko Bellic. Seuls les décors restent inchangés, puisque l’action se déroule là encore à Liberty City.
 
Dans Lost and Damned, vous incarnez Johnny Keblitz, un membre du gang de bikers qui se fait appeler « The Lost ». Il est aux prises avec un gang ennemi, les Angels of Death. Il s’agira là encore de remplir tout un tas de missions, qu’elles soient de filature, de livraison ou tout simplement de combat.
Le membre que vous incarnez, Johnny, se dressera lui-même peu à peu contre son chef, étant plus partisan de la paix et de la cohabitation avec les autres clans, qu’avec la domination et la violence.
 
Cette extension est dotée d’un scénario plutôt réussi et captivant. On est loin de l’ambiance russe que l’on rencontre dans GTA IV ou, mieux, de celle « racaille gangsta-rap noire américaine » que la série ne cesse de nous resservir ad nauseam. Les personnages, bien que caricaturaux, sont intéressants, et servent un scénario bien rythmé. Les missions s’enchaînent avec cette envie d’aller voir toujours plus loin ce qui va se présenter. En théorie, il vous faudra environ quatre à cinq heures pour faire ce Lost and Damned. En théorie seulement, car vous devriez taper allègrement dans les sept à huit heures en réalité : en effet, le jeu est particulièrement difficile et vous demandera donc de faire, refaire et refaire encore certaines missions pour les réussir. Pas évident, et pourtant bien sympathique.
 
screenMieux encore est le DLC The Ballad of Gay Tony, à mon avis. Si l’ambiance est moins originale et tape plus du côté du « déjà-vu », elle n’en est pas moins captivante. Vous jouez Luis Lopez, un porte-flingue qui loue ses talents à Tony « Gay » Prince, légendaire magnat des night-clubs de la ville. Entre prêts à des organisations louches et racket, Tony a du mal à joindre les deux bouts. Et ce va être à vous de régler ses différents problèmes, tout en veillant à sa sécurité.
Cet épisode est plus porté sur l’action spectaculaire : sauts en parachutes, armes lourdes, explosions en tout genre, combats hélicos, et modification du moteur graphique qui, du coup, permet notamment de s’accrocher aux véhicules, comme les trains.
Sans aller jusqu’à sa liberté de mouvements et ses possibilités de cascades, on se rapproche du coup plus d’un Just Cause que d’un « pur » GTA.
 
screenAu final, ces deux épisodes sont plutôt intéressants. D’un point de vue strictement personnel, ils m’ont largement plus intéressés que le scénario à rallonge, convenu et poussif de GTA IV. S’ils n’offrent pas spécialement de « gros rebondissements », ils ont au moins le mérite de vous entraîner dans des univers et ambiances qui tranchent un peu avec le GTA classique. Et vous y retrouverez tout ce qui a fait le succès de la série : la possibilité de conduire une multitude de véhicules, d’utiliser un large panel d’armes, et une sensation importante de liberté, quand on se promène dans la ville entre deux missions.
 
Si vous êtes fan de la licence, c’est un must-have. Si vous connaissez mal GTA, c’est un excellent moyen de découvrir cet univers, sa ville, ses possibilités, et ce même si le moteur graphique est un poil vieillissant. Surtout que cet Episodes from Liberty City offre toute la ville ouverte (ou quasiment), et ne nécessite pas le jeu original pour tourner. Le tout, vendu à un prix plutôt doux (env. 30 € sur PC, 45 sur PS3). Notez que les DLC sont disponibles indépendamment sur PS3, via le PSN, mais nécessitent alors le jeu original pour être joués.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City (PS3/PC)

Plateformes : PC - PS3

Editeur : Rockstar Games

Développeur : Rockstar Games

PEGI : 18+

Prix : 45 € (PS3) - 30 € (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

 

 

Images du jeu Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City (PS3/PC) :

0