Ninja Turtles : Teenage Years, critique du film

 

Publié le Mercredi 9 août 2023 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Ninja Turtles : Teenage Years, critique du film

Cowabunga ! Les Tortues sont là !

imageNew-York est en proie à une série de vols spectaculaires et brutaux. La police n'a aucune idée de la raison pour laquelle quelqu'un volerai des pièces et des composants high-tech sans rapports les uns avec les autres ni même de l'identité des auteurs.

Parallèlement à ces méfaits, 4 adolescents New-Yorkais rêvent d'entrer au collège, de se faire tout plein d'amis et de vivre une vie normale, comme n'importe quel adolescent américain. Petit problème, leur père ne veut pas qu'ils quittent le foyer. Il faut dire que les 4 adolescents, prénommés Léonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo sont des tortues. Et que leur père est un rat qui n'apprécie guère les humains, raison pour laquelle il leur a appris les arts martiaux.
Car les 4 frères sont des mutants. Des Tortues Ninja Mutantes et Adolescentes.
Et le destin du monde va bientôt dépendre d'eux…




imageNinja Turtles Teenage Years est un film d'animation réalisé par Jeff Rowe d'après un scénario de lui-même ainsi que de Seth Rogen, Evan Goldberg, Dan Hernandez et Benji Samit. Le tout se basant sur les personnages crées dans les années 80 par Peter Laird et Kevin Eastman.
Niveau casting vocal, la VO nous gratifie de Nicolas Cantu , Micah Abbey, Shamon Brown Jr et Brady Noon pour les Tortues, de Jackie Chan et Ayo Edebiri pour Splinter et April tandis que Giancarlo Esposito, Rose Byrne, John Cena, Seth Rogen, Hannibal Buress, Ice Cube, Post Malone, Maya Rudolph, Paul Rudd et Natasia Demetriou complètent le reste des personnages.
Pour le casting Français ce sont Jean-Stan Du Pac, Kylian Trouillard, Aloïs Agaësse-Mahieu, Arthur Raynal, Gérard Darmon, Jaynelia Coadou, Frantz Confiac, Marc-Antoine Le Bret, Monsieur Poulpe, Sofiane Zermani, Audrey Lamy, Jérôme Niel, Alison Wheeler et Anne-Claire Coudray qui doublent les personnages.

image Nous avons vu le film en VF et ça passe très bien. C'est Gérard Darmon qui a la voix la plus reconnaissable mais il utilise un registre assez inhabituel, donc on n'a pas forcément l'impression d'entendre "Gégé". Pour le reste du casting, pas grand-chose à dire, en bien ou en mal.
Relecture moderne de TMNT, le film se concentre, comme le laisse supposer son titre original (Teenage Mutant Ninja Turtles: Mutant Mayhem) sur les mutants, et laisse de côté Shredder et le Clan des Foot. Si c'est une bonne idée, car elle confronte les tortues à des perosnnages qui leur ressemblent, eux aussi craints et rejetés par les humains, tous avec le désir bien normal d'être acceptés, l'exécution n'est pas parfaitement au point.
Il s'agit somme toute d'une histoire très classique. Et on a encore une fois le cliché des gentils et des vilains qui sont identiques si ce n'est sur la manière de régler leurs problèmes. Enfin, le film contient tellement de personnages que la plupart n'ont pas grand-chose à faire ou dire. Au-delà des Tortues, qui sont très bien, la plupart des Mutants ne sont là que pour deux scènes et une ligne de dialogue.
Enfin, et c'est sans doutes le point qui nous embête le plus, le côté Ninja est peu mis en avant. Peu de scènes de combats et un combat final assez peu lisible ne mettant pas du tout l'accent sur les talents martiaux des Tortues, voilà la recette pour vraiment nous décevoir.
Cependant, il faut bien l'avouer, c'est sûrement la première œuvre "TMNT" qui met à ce point en avant le fait que nos chères Tortues soient adolescentes. Et ça c'est un très bon point.

imageimage

Concernant le côté graphique, le long-métrage d'animation reprend un peu les codes des récent films d'animation Spider-Man. En moins bien. Des effets "crayonnés" sont rajoutés aux visuels 3D, et nous ne sommes pas forcément convaincu par le résultat qui a tendance à brouiller la visibilité de l'action.
En plus le film se passe essentiellement soit de nuit, soit dans les égouts. Donc pas des environnements très lumineux, ce qui n'aide vraiment pas à la lisibilité de l'ensemble. Mais le point qui nous embête le plus, c'est que pour nous, le design des humains est totalement raté.image
Autant les Mutants et les Tortues sont très bien conçus et réalisés, autant les humains ont l'air d'avoir été conçu avec l'unique consigne de faire un mixe entre Picasso et César. Et ce n'est pas terrible. Les personnages ont des visages déformés ou avec des problèmes de proportion.
April, par exemple, donne l'impression générale d'être courte sur pattes parce que ses jambes sont trop courtes par rapport au reste de son corps.
Peut-être qu'à terme on se fera à ces designs particuliers mais pour le moment, ils nous font plus mal au crâne qu'autre chose.

Mais ne boudons pas notre plaisir. Ninja Turtles Teenage Years est un bon film, dont l'humour a presque toujours fait mouche et dont on veut clairement voir la suite.
Donc foncez au cinéma parce que les pizzas froides, c'est pas bon.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Ninja Turtles : Teenage Years, critique du film

Plateformes :

Editeur : Paramount Pictures

Développeur : Jeff Rowe

PEGI : 7+

Prix : Cinema

Ninja Turtles : Teenage Years, critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0