The Outlast Trials (PC)

 

Publié le Jeudi 24 août 2023 à 12:00:00 par Romain Cappelletti

 

The Outlast Trials (PC)

Investissez dans les couches pour adultes

imagePetit dernier de la série de jeux horrifiques Outlast, The Outlast Trials vous propose de vivre une nouvelle aventure, moins axée sur la narration et plus sur le gameplay et les énigmes. Toujours à la première personne, mais cette fois en multijoueur.
Edité et développé par Red Barrels, à qui l'on doit déjà Outlast 1 et 2, The Outlast Trials s'écarte un peu du chemin tracé par ses prédécesseurs avec une expérience beaucoup moins linéaire et essentiellement multijoueurs.
Ceci-dit, The Outlast Trials demeure un jeu d'horreur, toujours avec l'identité d'Outlast. Aussi, certaines images d'illustrations pourraient être assez graphiques et susceptibles de choquer les plus jeunes et les personnes sensibles, vous êtes prévenu.

Bienvenue au complexe Murkoff ! Vous avez été sélectionné et enlevé pour participer à une expérience thérapeutique aux objectifs incertains et déontologiquement discutable. Pour progresser dans votre thérapie, et peut-être regagner votre liberté, vous devrez compléter un certain nombre d'épreuves au péril de votre vie.




image Le jeu commence par la création du personnage, ce qui n'est pas très important, car vous jouerez de toutes façons à la première personne, et que vous pouvez changer d'apparence à loisir entre deux parties.
Si la création de votre personnage n'est pas très importante en soit, notez que vous pourrez obtenir différents vêtements en récompenses de vos missions, pour peut-être, à terme, devenir le trépané le plus stylé des environs.

Passé la cinématique d'introduction bien gore pour vous mettre bien dans l'ambiance du jeu, vous vous réveillez dans votre cellule, dans la zone qui sert de lobby. Dans ce lobby, vous pourrez parler à différents personnages, si tenté que votre niveau de thérapie vous le permet, et croiser d'autres joueurs pour former un groupe.
Et oui ! The Outlast Trials, s'il est adapté pour être jouable en solo, est avant tout une expérience prévue pour le mode multijoueur. Il est donc fortement conseillé d'être équipé d'un micro convenable, pour le confort de tous.

imageLe jeu se découpe en épreuves / missions à accomplir réparties dans quatre niveaux différents. L'objectif à remplir dépend de votre mission - vous avez accès à 3 missions par niveau - et l'environnement changera légèrement à chaque nouvelle partie. Que vous accomplissiez votre mission ou échouiez misérablement, vous gagnerez de l'expérience pour augmenter votre niveau de thérapie.
En augmentant votre niveau, vous pourrez débloquer l'accès à différents équipements et améliorations qui vous faciliteront grandement la tâche.

Pour ce qui est du gameplay en lui-même, c'est assez classique : vous pouvez marcher, courir (attention courir trop longtemps vous essouflera), sauter par-dessus certains obstacles, vous accroupir pour plus de discrétion, interagir avec des éléments de l'environnement, et ramasser des objets. Vous avez aussi accès à des lunettes de vision nocturne, plutôt pratique si vous aimez voir où vous allez.
Les lunettes de vision nocturne consomment de la batterie à l'utilisation, si vous tombez à court de batterie, il vous faudra en trouver une nouvelle dans le niveau pour recharger vos lunettes.

imageimage

Pour ce qui est des actions de groupe, certaines portes nécessitent plusieurs joueurs pour être ouvertes, et vous pouvez donner des objets à vos alliés ou les soigner si vous avez le bon objet.
Notez que vous ne pouvez transporter que trois objets à la fois, il vous faudra donc choisir les objets que vous transportez en fonction de vos besoins.

imageAussi, vous avez deux ressources principales : votre jauge de santé, c'est très simple, si elle tombe à 0 vous êtes mort et devez attendre qu'un joueur vienne vous relever; et votre jauge de santé mentale.
La santé mentale est un peu plus complexe. Elle est divisée en trois paliers, et plus elle est réduite, plus vous en sentirez les effets. Allant d'hallucinations sonores et visuelles juqu'à la mort pure et simple, en passant des troubles sonores ou des échos dans le chat vocal. 
En effet, le chat vocal est altéré par différents éléments du jeu : votre santé mentale, dans un premier temps, mais aussi votre distance avec les autres joueurs. Plus vous êtes éloigné d'un joueur, plus le son sera brouillé, jusqu'à ne plus du tout vous entendre passé une certaine distance.image
Enfin, et pour que le tout soit vraiment flippant, vous aurez l'occasion de croiser divers ennemis qui vous chercheront constamment et vous poursuivront à travers le niveau. Ces derniers sont attirés par les bruits de vos pas et de vos actions, attention à ne pas les confondre avec vos hallucinations, eux, ils vous tapent pour de vrai.

Pour ce qui est de l'immersion, attendez-vous donc à du top niveau, de quoi faire pipi dans votre pantalon, je peux vous l'assurer. Après tout, la licence Outlast est devenue une référence incontournable des jeux d'horreur.

Très beau, mais aussi très sale et gore, Outlast Trials est sans surprise destiné à un public averti.
Si vous avez le coeur bien accroché et que vous appréciez les films ou les jeux d'horreur en général, Outlast Trials devrait vous plaire. Moi-même qui ne suis pas un grand fan de jeux d'horreur (j'ai peur quand je joue à League of Legends), j'ai su apprécier ce jeu tant il donne envie de s'immerger dans son univers.
Je vous conseille de jouer avec des amis ou vous souhaite de trouver d'autres joueurs sympas en ligne comme ce fut mon cas, car l'expérience est, bien qu'un peu moins effrayante, pensée à la base pour le multijoueur.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

The Outlast Trials (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Red Barrels

Développeur : Red Barrels

PEGI : 18+

Prix : 28,99€

The Outlast Trials (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0