WarioWare : Move It (Nintendo Switch)

 

Publié le Mardi 21 novembre 2023 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

WarioWare : Move It (Nintendo Switch)

I like to move it move it

imageDeux ans après un WarioWare : Get It Together, au résultat assez mitigé, Wario et toute sa (grande) bande reviennent avec l'objectif de vous faire bouger du canapé, seul ou à plusieurs. Switch oblige, on abandonne le concept introduit lors du dernier épisode avec des mini-jeux basés sur une touche pour profiter à 100% des fonctionnalités gyroscopie de la machine, dans la pure veine des épisodes Wii. Alors, we like to move it move it ?
 
Hop, petit cours de rappel pour les quelques personnes qui ne connaissent pas la série WarioWare. Il s'agit d'un party game complètement barré qui va vous demander d'enchainer les mini-jeux à un rythme effréné. Chaque mini jeu ne dure pas plus de 3 secondes et ce sera de plus en plus court à mesure de votre avancement. A vous de comprendre ce que vous devez faire, en l'espace d'une fraction de seconde.

imageTout le fun des WarioWare réside dans leur prise en main qui se veut, normalement, simple et efficace ainsi que dans l'absurdité et le fun des mini-jeux proposés. Et c'est malheureusement ce premier point qui faisait défaut au précédent épisode. Si l'idée de proposer un gameplay différent d'un personnage à l'autre était compréhensible, le résultat était loin d'être convaincant, tant la jouabilité de certain était problématique et donc frustrante. Ici, on repart sur de bonne base et on profite de la gyroscopie de la machine pour un résultat très convaincant.

C'est en effet au travers du mode Histoire, où l'on retrouve Wario et toute sa clique sur une île paradisiaque que l'on apprendra les rouages du gameplay. Au travers d'une aventure rigolote de 3h à 4h, on découvrira toutes les poses nécessaires à connaitre pour réussir chaque mini-jeu. Car oui, le titre n'est pas jouable à la manette ou en mode portable avec les Joycons connectés à la console. Il est conçu pour être joué debout, avec les Joycons attachés aux poignets (et c'est important) et la console dockée.


imageGlobalement, c'est fun, bien pensé, intense et franchement, ce mode Histoire se déguste comme un petit bonbon.

Pour les fainéants, oui, vous pouvez tenter le coup de jouer assis, mais ce serait franchement vous priver du ridicule des positions à prendre et ça enlèverait une partie du charme. A noter que vous aurez d'ailleurs besoin d'un second larron pour le terminer complètement.

En parallèle du mode Histoire, on trouve le mode Fiesta qui est probablement la section du jeu qui vous occupera le plus en soirée entre amis ou en famille. Il se compose de 5 modes de jeu, jouable jusqu'à quatre.

imageOn a droit au mode visite médical qui propose un gage à réaliser pendant le mini-jeu et dont votre victoire dépendra du nombre de pouces octroyés par vos adversaires, le mode plateau galactique qui est une sorte de jeu de l'oie mais en version totalement injuste et donc potentiellement plus fun, le mode Medusa qui vous propose de faire un 1,2, 3 soleil sous le regard de Médusa qui peut vous transformer en pierre, le mode Survie qui demande de vous affronter avec un nombre de vie limité et ensuite, le mode 2v2 dans lequel chaque joueur de la même équipe joue à un mini-jeu et c'est à l'autre équipe de deviner quel est le joueur qui joue vraiment.

Très honnêtement, l'ensemble fera mouche lors de vos soirées. Oui, ce n'est pas parfait, certains modes sont un peu moins rigolo que d'autres, mais globalement, ça fait le job, comme on dit. C'est accessible quel que soit l'âge, pour peu que vous puissiez tenir debout et en équilibre.

Quelque mots sur les graphismes : les WarioWare n'ont jamais été des exemples de ce côté-là, pour autant, la direction artistique est toujours aussi efficace. Les cinématiques sont colorées et bien animées et contrastent avec l'aspect désuet de certains mini-jeux. A noter, pour les fans de Nintendo, qu'on retrouve encore une fois de nombreux mini-jeux qui sont des clins d'oeil à d'autres licences.
 

Alors oui ce WarioWare : Move It n'est pas parfait. Certains modes de jeux ne sont pas inoubliables, certaines positions sont un peu trop ressemblantes à d'autres et on pestera parfois de ne pas avoir eu le temps de comprendre ce qu'il fallait faire mais globalement, c'est un party game réussi. Oui, vous n'y passerez pas 150 heures dessus, seul, mais en même temps, ce n'est pas son objectif. En corrigeant le principal défaut du précédent épisode, il offre un tout très efficace pour passer d'excellents moments en famille ou entre amis. Un jeu "apéro", mais pas que, qui fait bien le job et qui atteint son objectif.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

WarioWare : Move It (Nintendo Switch)

Plateformes : Switch

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

PEGI : 7+

Prix : 49,99 €

Aller sur le site officiel

WarioWare : Move It (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0