[Test] Warhammer 40,000 Dawn of War II (PC)

 

Publié le Mercredi 11 mars 2009 à 12:01:43 par Cedric Gasperini

 

[Test] Warhammer 40,000 Dawn of War II (PC)

Bêtes de guerre

screenDire que Warhammer 40,000 : Dawn of War II est attendu par les fans de jeux de stratégie relève de l’euphémisme. Après avoir livré un excellent premier opus puis avoir fait une petite parenthèse seconde guerre mondiale avec Company of Heroes, devenu une référence du genre, Relic Entertainement revient à ses premières amours et nous livre une nouvelle aventure des Space Marines opposés aux Tyranides.

Nous sommes donc plongés à nouveau dans l’univers de Games Workshop, Warhammer 40,000. Les Tyranides n’en finissent plus de coloniser l’univers. Et une poignée de survivants va, encore une fois, leur faire face : les Blood Ravens. Des Space Marines que vous dirigez et qui vont devoir tout donner pour renvoyer ces faces d’insectes dans leur ruche.

Tout commence dans le sous-système Aurelia. Les planètes dirigées par les Space Marines deviennent la proie des Orks. Ces saletés à peau verte cherchent la guerre ? Beuaaar ! Ils vont l’avoir. Et rapidement, le conflit va s’intensifier et s’étendre aux autres races. Les Eldars et les Tyranides vont en prendre pour leur grade.

La seule et unique campagne solo ne vous permettra que de jouer les humains. Les Space Marines. C’est un peu une déception. Les jeux de stratégie tendent à perdre de leur diversité en se focalisant sur une seule race pour, sans doute, nous refourguer de l’add-on par la suite et nous permettre de jouer d’autres races. Si économiquement parlant, c’est futé, le joueur, lui, en subit malheureusement les conséquences. Reste que, pour une fois, même si Relic s’est employé à privilégier une seule race, la campagne a été particulièrement soignée. Bon. Le scénario global est assez bateau et ne livrera aucune surprise, mais il n’en propose pas moins une aventure variée et intense. Très intense. Vraiment très intense.

A bord de votre vaisseau mère, le bien nommé Armageddon, vous zieutez la carte stellaire du coin. S’affichent, en début de campagne, rarement plus d’une mission. Le temps de se faire les dents et de maîtriser son escouade. Mais rapidement, les missions pleuvent. Et il va vous falloir les choisir avec soin. Parce que certaines sont limitées dans le temps et risquent de vous faire passer à côté de choses importantes. La stratégie commence avant même d’être sur le champ de bataille.
D’ailleurs, en guise de stratégie, Warhammer 40,000 Dawn of War II n’en est pas vraiment un, de jeu de stratégie.

En effet, vous n’allez diriger qu’au maximum, trois escouades de quatre soldats, plus votre héros. Treize persos au max, c’est peu. Surtout quand on n’a pas de base à construire, de bâtiment à gérer ou de péons en pagne à envoyer ramasser du bois ou casser du caillou. Vous n’aurez qu’à gérer vos hommes, décider de leurs mouvements, les envoyer s’abriter… on frise le jeu d’action/stratégie, en quelque sorte. D’autant plus que vous garderez vos troupes d’une mission sur l’autre, et qu’ils y gagneront de l’expérience. Vous pourrez alors leur augmenter leurs caractéristiques pour qu’ils soient plus robustes, plus dévastateurs à distance ou au corps à corps… sachant qu’ils gagneront des compétences spéciales s’ils atteignent un certain niveau dans ces caractéristiques. Vous pourrez aussi les équiper de dizaines d’objets et d’armes ou armures. Sur le champ de bataille, vous récupérez des centaines d’objets. Il y en a un sacré paquet. Et un peu comme un Diablo, vous façonnerez vos unités avec le meilleur matériel. Ou du moins celui que vous pensez être le meilleur.

Quand bien même le jeu applique ces restrictions qui l’éloigne d’un jeu de stratégie classique, il n’en reste pas moins très prenant. Facile à contrôler, il va vous demander des réflexes et une certaine intelligence du combat. Relic a repris sa bonne idée de couverture que l’on a pu découvrir dans Company of Heroes : vos unités s’abritent derrière des décors (très largement destructibles), squattent des bâtiments… et les missions sont plutôt variées : prêter main forte à d’autres unités, aller assassiner un méchant, protéger des bâtiments, détruire des cibles, en capturer d’autres… on se laisse véritablement prendre au jeu.

Graphiquement, le jeu assure. Vraiment. Décors détaillés, effets spéciaux saisissants, animations réussies… ajoutez des bruitages parfaits (malgré des voix françaises un peu caricaturales) et vous aurez un des jeux de stratégie les plus sympas qui existe question ambiance. Une belle claque.

Question multijoueurs, la campagne est jouable en coop. Et elle en devient encore plus plaisante. Pour ce qui est du PvP, le peu de cartes disponibles le sont en 1 contre 1 ou... 3 contre 3... On y joue les Eldars (trop puissants à mon goût), les Tyranides, les Orks ou, bien entendu, les Space Marines. Pourtant, ce multi est plutôt décevant. Outre le fait qu’il se joue via cette saleté (c’est mieux qu’à ses débuts, mais ça reste une saleté) de Live, il faut contrôler les points stratégiques et les parties en deviennent rapides, violentes, et finalement, perdent un peu de leur côté tactique. Alors ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Le multi est sympa. Il n’est simplement pas à la hauteur de nos espérances.

Pour conclure, Warhammer 40,000 Dawn of War II est un excellent jeu. Original, différent de ce que l’on a l’habitude de voir dans le genre, bien foutu, superbe, doté d’une excellente ambiance. Quand bien même il n’offre qu’une seule campagne, elle est d’une durée de vie conséquente et a été bossée dans les grandes largeurs. Du grand art. Et on lui pardonnera donc un multi, faiblard. Dommage, aussi, d’un point de vue personnel, que le côté stratégique classique ait été mis de côté : j’aime bien ça, moi, envoyer des paysans à moitié à poil chercher du bois, bâtir des palais ou des casernes... Mais que l’on ne s’y trompe pas : malgré quelques défauts, ce Dawn of War II vaut le coup. Très largement. Vivement le premier add-on.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

[Test] Warhammer 40,000 Dawn of War II (PC)

Plateformes : PC

Editeur : THQ

Développeur : Relic Entertainment

PEGI : 16+

Prix : 50 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu [Test] Warhammer 40,000 Dawn of War II (PC) :

0