Ghost Recon : Future Soldier (PC, Xbox 360, PS3)

 

Publié le Mercredi 23 mai 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Ghost Recon : Future Soldier (PC, Xbox 360, PS3)

Tu la veux ta putain de guerre ?

image5 années nous séparent de Ghost Recon Advanced Warfighter 2, le dernier épisode de la série, et ce Ghost Recon Future Soldier. 5 années durant lesquelles l’équipe de développement a légèrement galéré, recommencé le jeu à zéro (ou presque) en plein milieu, et finalement réussi à trouver la voie pour livrer un jeu commercialisable. En témoigne cette version alpha déplorable que nous avions vu il y a deux ans, et qui laissait augurer, soyons clairs, d’une grosse bouse vidéoludique.
Mais la magie de ce métier est que n’importe quel développeur un peu talentueux peut transformer la boue en or. Et effectivement, quand on sait d’où est parti UbiSoft, la qualité de ce Ghost Recon Future Soldier s’apparente tout simplement à du génie.

Nous sommes dans un futur proche. Les Ghosts sont des unités spéciales, furtives, d’infiltration dans les lignes ennemies. Elles sont envoyées en plein conflit ou en territoire occupé pour remplir des missions périlleuses. Des sortes de super-soldats qui désamorcent des situations critiques avant qu’elles ne dégénèrent, ou sont capables par leurs actions de changer le cours d’un conflit armé, et ce n’importe où dans le monde.
Tout débute avec la découverte d’armes de destruction massive, dans un convoi de camions qu’une unité de ghosts intercepte sans grande difficulté. Mais quand l’une des bombes explose, laissant toute l’équipe sur le carreau, il faut trouver rapidement qui est derrière tout ça et l’arrêter en envoyant une autre équipe de Ghosts.

Vous jouez l’un de ces soldats. Et vous allez parcourir le monde entier, de l’Amérique du Sud à l’Afrique, en passant par l’Europe ou le Moyen-Orient. Les missions sont extrêmement variées, d’un point de vue décor : villes, désertes, campagne, forêt, bidonville, bateau… de l’une à l’autre, vous n’aurez jamais l’impression d’évoluer dans les mêmes endroits. Et même au sein d’une même mission, vous naviguerez au milieu de décors différents. En passant par exemple de la forêt à une ferme isolée, puis dans une ville… ou alors du désert à un village, puis à un camp de réfugiés, puis un aéroport…
Petit bémol toutefois : les missions sont, pour changer de décor ou laisser la machine mise à rude épreuve charger les données suivantes, souvent entrecoupées de brèves cinématiques qui viennent un brin casser l’action. Rien de bien catastrophique, mais cela prouve à quel point lesdits décors sont complets, variés, et détaillés.
Et globalement, le rendu visuel est très réussi. Sans être une tuerie graphique totale, le jeu est franchement joli, il y a beaucoup d’objets qui jonchent les lieux que vous parcourez, rendant l’endroit plus réaliste encore. La gestion des lumières, les explosions ou les effets de particules sont également du meilleur effet.

screenscreenscreen

screenVotre équipe est composée de 4 soldats. Si certaines missions seront à jouer en binôme ou en solo pour de brefs moments, vous serez toujours un groupe de 4 et il faudra vous la jouer tactique le plus possible. Ne pas hésiter à prendre des chemins de traverse pour contourner l’ennemi ou débusquer celui qui, justement, cherche à vous contourner, pendant que vos alliés attirent l’attention du gros de la troupe.
Ghost Recon Future Soldier alterne les phases d’infiltration, à dégommer les ennemis un par un, voire quatre par quatre, sans vous faire voir (on peut assigner des cibles à ses coéquipiers pour un tir synchronisé), et les phases de combat pur, pris dans un échange soutenu de tirs.
Du coup, on a vraiment droit au calme, puis à la tempête. Une vraie tempête : les engagements sont souvent de véritables champs de bataille avec des dizaines d’ennemis, des mitrailleuses lourdes, des grenades qui pleuvent… c’est une putain de gueeeeeerre comme dirait Rambo.
Ajoutez que certains endroits où vous vous planquez peuvent subir des dommages et ne plus vous offrir une couverture convenable, vous allez vivre un véritable enfer dont vous ne vous sortirez que grâce à votre habileté au tir, votre précision, et l’aide de vos coéquipiers qui vous offriront des tirs de suppression ou de couverture, tandis que vous balancez des grenades flash pour aveugler l’ennemi et changer votre position…

screenOutre un arsenal conséquent d’armes principales ou secondaires et de grenades, vous aurez un équipement hi-tech de dernière génération. Un drone portatif permettra découvrir les lieux et même de fixer vos ennemis pour une élimination synchronisée. Attention toutefois à ce qu’il ne soit pas repéré dans les airs.
Un camouflage optique est également disponible sur votre tenue. Vous n’êtes pas totalement invisible, puisqu’un soldat un peu trop près remarquera votre silhouette floue, mais cela permet de se déplacer même à découvert à bonne distance, sans être repéré. Indispensable pour certaines missions où la furtivité est obligatoire, comme lorsque vous devez libérer des otages.
Vous aurez enfin une vue magnétique qui permettra de voir notamment en pleine tempête de sable.

screenscreenscreen

screenAu niveau de l’IA, le jeu frise la perfection. Et c’est d’autant plus important de le signaler qu’il gère non seulement les ennemis, mais aussi vos coéquipiers. Les ennemis n’hésiteront pas à vous contourner, à vous tomber dessus en masse, à vous lancer des grenades… le tout sans, et c’est également à noter, vous viser vous tout particulièrement : ils en garderont aussi pour les autres Ghosts. Ces Ghosts, justement, réagissent quasiment idéalement. Si quelques bourdes sont encore à noter, comme des infiltrations ratées bêtement, elles sont rares. Ils agissent intelligemment (même plus que vous, parfois) et n’ont pas la gâchette spécialement facile : ils n’engagent pas directement le combat s’il n’y a pas de raison de le faire, à moins que vous leur en intimiez l’ordre. Et puis, ils seront toujours là pour vous soigner si besoin est.

Une jouabilité parfaite, aisée, et une prise en main intuitive viennent compléter toutes ces bonnes choses que propose Ghost Recon Future Soldier.

screenEt à ce titre, il est important de signaler que le jeu est jouable jusqu à 4 en coopération sur cette campagne d’une douzaine d’heures. De quoi remplacer les coéquipiers joués par l'IA, par vos potes. Et c’est d’autant plus important à signaler que si le jeu, seul, est déjà très bon, il devient tout simplement génial avec des amis. On passe à un autre niveau de plaisir. Autrement dit, si vous en avez la possibilité, privilégiez ce mode de jeu.

Et parce qu’il en faut toujours plus, Ghost Recon Future Soldier offre de surcroît un mode multijoueur très complet. Le mode Guerilla est une sorte de mode Horde, dans lequel 4 joueurs doivent résister à diverses vagues d’ennemis. 4 autres modes sont disponibles, opposant 2 escouades de Ghosts (2x4 joueurs) à 2 escouades de Bodarks (2x4 joueurs), unité ennemie à l’équipement similaire. 16 joueurs, donc, pour des missions à base d’objectifs divers et variés, et qui offrent de vraies parties tactiques où la coordination et la complémentarité sont les deux mamelles de la réussite. Un multi basé sur le jeu en équipe, donc, qui aurait peut-être pu être agrémenté d’un deathmatch basique et bourrin, mais qui finalement fait largement son office et remplit parfaitement son rôle.

screenEnfin, on passera brièvement sur le Gunsmith, ou la possibilité de customiser chaque arme dans les moindres détails, en changeant canon, crosse, chargeur, visée et j’en passe, pour améliorer ses performances ou, tout du moins, créer l’arme qui nous correspond le mieux. Un plus sympathique, même si dans l’absolu, cela reste une sorte de petit gadget.

Bref. Comme vous avez pu vous en rendre compte, ce Ghost Recon-là est vraiment un excellent jeu. Complet, varié, doté d’un graphisme réussi, d’une ambiance parfaite, d’un rythme parfaitement maîtrisé, d’une jouabilité sans faille et d’une IA qui, pour une fois, devrait être (à peu près) à la hauteur, c’est sans nul doute LE jeu du moment à privilégier sur vos consoles.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Ghost Recon : Future Soldier (PC, Xbox 360, PS3)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

PEGI : 18+

Prix : 70 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Ghost Recon : Future Soldier (PC, Xbox 360, PS3) :

0