PlayStation All-Stars Battle Royale (PS3, PS Vita)

 

Publié le Mardi 11 décembre 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de PlayStation All-Stars Battle Royale (PS3, PS Vita)

Bataille de géants

imageVoilà enfin LE jeu qui va permettre de mettre en exergue tout l’intérêt de la PS Vita connectée à la PS3. Mieux encore : Acheter PlayStation All-Stars Battle Royale sur PS3, c’est avoir en bonus un code pour télécharger la version PS Vita. Et ça, c’est une vraie, riche idée. L’inverse n’est pourtant pas vrai (la version PS Vita n’a pas de code PS3 mais est moins chère). Mais peu importe. Le concept est là : mélanger les deux consoles et permettre de jouer indépendamment sur Vita ou sur PS3, voire mélanger les joueurs des deux plateformes lors des parties.

Une idée qu’il faut absolument saluer et encourager. D’autant plus que ça fonctionne vraiment bien.

A la base, pourtant, PlayStation All-Stars Battle Royale n’est qu’un jeu de baston – presque – comme les autres.
Une vingtaine de personnages issus des univers de Sony et autres éditeurs y sont inclus : Kratos (God of War), Cole (inFamous) en version normale et Evil, Ratchet (Ratchet & Clank), Nathan Drake (Uncharted), Sly Cooper (Sly Cooper), Sackboy (LittleBigPlanet), Fat Princess (Fat Princess), Jak (Jak & Daxter) et j’en passe, sans oublier Raiden (Metal Gear Rising), ou des personnages de BioShock, Devi May Cry, Tekken, Medievil, Killzone et autres…

Un petit mot quand même sur cette liste. Elle est relativement courte, certes. D’autant plus que pour la rallonger, il faudra raquer via des DLC supplémentaires. De la même sorte, d’un point de vue très personnel, j’avais peur que l’hétéroclisme des héros ne soit gênant et n’aboutisse, finalement, qu’à un gloubiboulga indigeste… En fait, il n’en est rien. On ne rend compte que l’ambiance, comme la complémentarité des personnages, fonctionne bien. Du coup, même si on râlera forcément devant quelques figures absentes et qu’il faudra acheter en sus, on se contente quand même de cette vingtaine de combattants qui, grosso modo, suffit à notre bonheur.

screenscreenscreen

screenAutre point discutable, l’absence de scénarisation. Même lorsque vous jouez au mode arcade pour maîtriser l’un des personnages, il ne s’agit que d’un enchaînement de combats, sans lien. Certains auraient peut-être aimé avoir une histoire comme base de tout cela… Moi pas spécialement. Ayant toujours trouvé les scénarii des jeux de combats tristement nuls et sans une once d’intérêt, j’avoue ne pas avoir été gêné. Du tout. Bien au contraire.
Par contre, effectivement, le jeu aurait mérité un contenu plus important. Chaque personnage a en effet des pouvoirs et aptitudes qui lui sont propres. Et je peux vous assurer que jouer Sackboy ou Kratos, ça n’a strictement rien à voir.
Chacun offre vraiment des sensations et une jouabilité diamétralement opposées. Même si certains de ces personnages sont peut-être un poil trop forts et dénotent un souci – minime toutefois - d’équilibrage, ce qui est surtout dommage, c’est de ne pas avoir un mode défi qui mettrait en avant chaque spécificité de chaque héros.
Il manque donc quelques modes de jeux supplémentaires pour tout à fait convaincre, puisqu’à part le mode Arcade ou Versus, on reste un peu sur notre faim.

screenHeureusement, une fois dans l’arène, le jeu fonctionne parfaitement. 4 joueurs s’affrontent donc. Certes, c’est un peu déstabilisant au départ : parce que frapper sans relâche votre adversaire ne vous fera pas marquer plus de points. Le but est de remplir le plus vite possible votre jauge de pouvoir pour placer un « Super », coup spécial qui, seul, peut permettre de tuer un adversaire.
Pour y parvenir, il va falloir enchaîner les combos et les coups. A ce propos, la palette des possibilités est plutôt fournie pour chaque personnage.
Et bien entendu, envoyer un « Super » de niveau 1 peut être contré, tandis qu’il sera plus difficile, voire carrément impossible de résister à un Super de niveau 2 ou 3…
Un parti pris qui pourra faire grincer malgré tout quelques dents : ce n’est pas parce que vous êtes meilleurs que vous gagnerez forcément, si vous n’arrivez pas à placer correctement vos coups « Super ». Mais on s’amuse. Les combats sont haletants et plutôt captivants.

screenscreenscreen

Quoiqu’il en soit, pleines de pièges, de monstres, et très dynamiques, les arènes sont le gros point fort du jeu. Elles sont inspirées de certaines licences (God of War, Uncharted…) et sont globalement très inspirées.

screenAu final, donc, on reste sur un avis relativement mitigé. PlayStation All-Stars Battle Royale est un bon jeu. Facile à prendre en mains, avec des personnages charismatiques et des arènes vraiment sympathiques. On arrive facilement à maîtriser chaque héros. Mais on reste quand même sur notre faim. On aurait aimé un gameplay moins rigide (pouvoir sortir les adversaires autrement que par un Super), et plus de contenu. Bien plus de contenu.
Reste que le « cross-play » entre PS3 et PS Vita fonctionne bien. On peut jouer l’un sur PS3, l’autre sur Vita, sans aucun souci. Et ça, c’est une vraie, riche idée.


 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

PlayStation All-Stars Battle Royale (PS3, PS Vita)

Plateformes : PS3

Editeur : Sony

Développeur : SuperBot Entertainment

PEGI : 12+

Prix : 60 €

Aller sur le site officiel

PlayStation All-Stars Battle Royale (PS3, PS Vita)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu PlayStation All-Stars Battle Royale (PS3, PS Vita) :

0