La Grande Aventure Lego 2, la critique du film

 

Publié le Mercredi 20 février 2019 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

La Grande Aventure Lego 2, la critique du film

Ça ne casse pas des briques...

imageAprès la grande aventure Lego, après Lego Batman et même Lego NinjaGo, Warner remet le couvert avec La Grande Aventure Lego 2.

Cette fois-ci, nos amis Emmet, Lucy et Batman sont aux prises avec les Lego Duplo qui menacent d’envahir l’univers et de raser la ville de Bricksburg.
Ils vont devoir traverser les galaxies et voyager jusqu’aux confins de l’univers, mais surtout faire parler leurs capacités de Maîtres Constructeurs pour pouvoir faire face à ce nouvel ennemi.

Aux commandes du film, on retrouve Chris Miller et Phil Lord au scénario et au poste de réalisateur Mike Mitchell et Trisha Gum. Niveau casting vocal nous retrouvons aussi les mêmes, que ce soit en VO ou en VF.

N’y allons pas par quatre chemins : Nous n’avons pas vraiment apprécié le film. Et pourtant, il n’est pas mauvais.

La réalisation est toujours impeccable, le casting vocal aussi. Même la VF est très bien. Le film reprend les même recettes que ses prédécesseurs, un univers Lego qui se moque gentiment de lui-même, de ses personnages, de son histoire tout en lui disant tout l’amour qu’il lui porte.
De ce côté-là, pas de problème.

Alors pourquoi le film nous a laissé de glace ?


screenPour tout le second degré du film, bêtement estampillé geek mâle. Toute la partie « méta » du film est basée dessus.
Pour rappel, une blague « méta » est une blague, un trait d’humour très référencés. Pratiquement toujours liés à la culture Pop. Le genre de références qui vous fait sentir « un vrai » parce que vous avez saisi la blague, qu’elle parle à votre génération, à votre culture.

Et ici, seuls les geeks n’auront aucune difficulté avec ces blagues « métas ». Mais les autres ? Le reste du public ?
Vous allez me dire que les films ont toujours plusieurs niveaux de lectures. Et c’est vrai. Mais là, c’est vraiment marqué « jeune ado mâle ».
Pour faire court, le message général ressemble grosso modo à du « soyez gentil avec vos petites sœurs et jouez avec elles », et le reste du contenu du film est à destination des geeks trentenaires. C’est flatteur pour eux, mais un film Lego doit, avant tout, s’adresser aux jeunes, aux enfants.

screenLe film donne donc clairement l’impression de vouloir toucher 2 cibles en même temps mais qu’il rate véritablement son coup.
Et il faut reconnaître que lorsqu’on accumule les mêmes types de blagues depuis 3 films, au bout d’un moment, ça commence à lasser. On en attendait vraiment plus.
Et puis 4 fois, dans un film de 1h40, des blagues sur Bruce Willis et Die Hard, à un moment, hein…
Donc voilà. Dans son ensemble, La Grande Aventure Lego 2 n’est pas un mauvais film. Mais on n’a pas accroché. Pire, un sentiment de déception pointe.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

La Grande Aventure Lego 2, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Warner Bros. France

Développeur : Chris Miller et Phil Lord

PEGI : 3+

Prix : Cinema

La Grande Aventure Lego 2, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu La Grande Aventure Lego 2, la critique du film :

0