(TEST) Mirador sur PC

 

Publié le Lundi 5 août 2019 à 12:00:00 par Louis Vitrant

 

[Test] Mirador sur PC

La déception pour les Nuls

imageEn Mai 2019, le studio Sauropod, nouvellement créé, démarrait un kickstarter pour son projet de jeu vidéo Mirador (rassurez-vous, rien à voir avec quelconque association allemande du siècle dernier). Le projet en question se présentait comme un jeu à la croisée des genres : une progression proche des rogue-likes (Dead Cells, The Binding of Isaac), un système de combat inspiré des hack’n’slashs (Diablo, Devil May Cry) et une intention de jeu issue du genre du Boss Rushs (Cuphead, Furi), genre qui consiste en un enchaînement de combat contre des boss toujours plus puissants. Mais ce qui faisait l’originalité de ce jeu était la promesse faite aux joueurs de pouvoir créer les boss que d’autres devront affronter pour progresser ; autrement dit, les joueurs créeront les boss que les autres devront vaincre pour en créer à leur tour, soit une boucle de gameplay relativement simple et plutôt sympa sur le papier.


screenSur le papier uniquement, car il s’avère que les boss, outre une volonté des développeurs de proposer un jeu coriace, sont très (trop ?) difficile vaincre : en proposant des éléments de création et de customisation déjà très puissants, la courbe de progression du jeu est complètement annihilée car construite par les autres joueurs, qui eux, n’ont pas pour objectif de faire en sorte que les autres puissent prendre plaisir à joueur mais juste de créer le chevalier le plus pété possible ! A rajouter à ça, les nombreux soucis de collisions présents dans le jeu et une variété trop faible d’actions possibles en jeu (un type d’attaque au corps-à-corps et un type d’attaque à distance, sans changer entre les deux modèles de personnages principaux). En effet, pour tenter de vaincre les boss créés par d’autres joueurs, il n’est possible que de jouer de petits animaux anthropomorphes (un chien ou un corbeau) plutôt faibles.

screenEnfin, le jeu s’avère terriblement vide au niveau de l’univers notamment à cause d’un rendu graphique assez pauvre (il n’y a pas de textures et les environnements sont peu nombreux et riches en éléments), et de l’interactivité en jeu puisqu’on ne peut qu’interagir avec des portails et deux portes. De plus, on est directement lâché dans le jeu sans vraiment savoir ce que l’on doit faire, aucun objectif n’est donné en début de partie, ce qui entrave complètement la volonté de jouer au jeu. Le seul aspect qui peut être la carotte pour le joueur est donc le système de création de boss ; mais encore une fois, on se retrouve rapidement limité au niveau des combinaisons puisque pour pouvoir obtenir davantage d’éléments, il faut réussir à vaincre d’autres boss.

Même si Mirador a une direction artistique plutôt agréable, le jeu reste franchement peu intéressant à l’heure actuelle de par un manque d’action lors des phases de combats, d’un système innovant de création de boss mais dont l’interactivité est vite limitée, et d’un équilibrage aux fraises fait que l’on a plus l’impression que le jeu est une démo alpha, voir bêta, ce qui est vraiment dommage car le jeu a tout pour séduire un large public. Je ne vous le conseille donc pas forcément tout de suite.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

(TEST) Mirador sur PC

Plateformes : PC

Editeur : Sauropod Studio

Développeur : Sauropod Studio

PEGI : 12+

Prix : 12,49€

(TEST) Mirador sur PC

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 2/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu (TEST) Mirador sur PC :

0