The Mandalorian, critique des 2 premiers épisodes

 

Publié le Mardi 19 novembre 2019 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

The Mandalorian, critique des 2 premiers épisodes

La série de l'année ?

The Mandalorian est la toute première série "live" prenant pied dans l'univers Star Wars et disponible en exclusivité sur la plateforme Disney+.

Bien qu'uniquement disponible aux USA, au Canada et aux Pays-Bas pour le moment, nous avons réussi à voir les 2 premiers épisodes de la série.

Pour vous poser le contexte, la série se passe 5 ans après le Retour du Jedi et donc la défaite de l'Empire. On y suit un chasseur de prime Mandalorien, joué par Pedro Pascal qui tente de survivre dans une galaxie en plein chamboulement. L'action se déroule dans une partie de la Galaxie où les vestiges de l'Empire sont encore présents et où les hors-la-loi sont légion.

Alors qu'est-ce qu'on pense de cette série absolument géniale ?

Pratiquement que du bien.

Chapeautée par Jon Favreau, la série sort des sentiers battus par rapport à la concurrence.

D'une part parce qu'elle rompt avec la tendance actuelle, largement suivie par Netflix, où tous les épisodes sont disponibles au même moment. Avec The Mandalorian, Disney livre un épisode par semaine (deux la première semaine). Un rythme soutenu qui va nous emmener tranquillement jusqu’à la sortie du dernier épisode de la saga Star Wars prévue le 18 décembre, avec un dernier épisode prévu pour le 27 décembre.


D'autre part, parce que chaque épisode est réalisé par un/une réalisateur/réalisatrice différent. Dave Filoni, Rick Famuyiwa, Deborah Chow, Bryce Dallas Howard et Taika Waititi se partagent donc la mise en scène. Une différence de style donc, bien que tout soit chapeauté et étalonné par Favreau.

Ensuite, il y a la durée des épisodes. 36 minutes pour le premier, 28 pour le second. Ces épisodes rapides, dépourvus de publicité, prennent leurs temps pour raconter une histoire sans les contraintes de la diffusion télévisuelle. A vrai dire, on a un peu l’impression que l'on n'est pas forcement en face d'une "vraie série" mais plutôt devant un film découpé en "arcs scénaristiques".

Il y a aussi la galerie d'acteurs et d'actrices : Pedro Pascal, Carl Weathers, Werner Herzog, Omid Abtahi, Nick Nolte, Taika Waititi, Gina Carano, Giancarlo Esposito, Horatio Sanz, Brian Posehn, Emily Swallow, Bill Burr, Mark Boone, Ming-Na Wen, Natalia Tena et Julia Jones. Que des gens pleins de talent.

Pour les fans, les épisodes sont remplis de détails, comme des races aliens, des créatures, des armes, des objets et bien plus encore qui raviront leurs petits cœurs.

Mais il y a surtout l'ambiance, très western, très Sergio Leone. C'est peu dire que Mandalo fait penser au personnage taciturne de Clint Eastwood. Peu de dialogues, tout passe par sa gestuelle, surtout qu'il porte un casque en permanence. Et Pedro Pascal a clairement avoué qu'il a basé son jeu sur celui d'Eastwood.

Des défauts ? Quelques effets spéciaux pas très folichons. Certains reprocheront la lenteur de l'histoire, ou qu'on l'on n'apprend pas grand-chose sur le personnage.

Pour finir, on espère grandement que les 6 autres épisodes seront aussi bons. Qu'on en apprendra plus sur les Mandalorien et sur le Mandalorien.

Et qu'on aura un jour droit à un film Boba Fett.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

The Mandalorian, critique des 2 premiers épisodes

Plateformes :

Editeur : Disney+

Développeur : Disney+

PEGI : 7+

Prix : NC

The Mandalorian, critique des 2 premiers épisodes

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0