Subnautica : Below Zero (PC, PS4, PS5, Nintendo Switch)

 

Publié le Mercredi 26 mai 2021 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Subnautica : Below Zero (PC, PS4, PS5, Nintendo Switch)

Y'a quoi au fond de ta calotte ?

imageLa plongée, c’est sympa, mais il faut bien avouer que risquer sa peau pour aller voir deux bouts de plastiques avec une tortue morte au milieu, ça ne fait pas plus rêver que ça… C’est pourquoi Subnautica a pris le parti de vous envoyer sur une autre planète, à la découverte de la faune et de la flore sous-marine. Et puis bon, l’avantage, c’est que ça laisse libre court à son imagination en ce qui concerne les espèces…

Deuxième opus de la série, Subnautica : Below Zero vous ramène sur la planète 4546B, la même qui a servi de support pour le premier jeu. Cette fois-ci, pourtant, c’est une nouvelle région, glaciale, qu’il va falloir explorer. Vous incarnez Robin, à la recherche de sa sœur Sam que l’on a suivi durant le premier opus. Scientifique elle aussi, elle va découvrir un monde sous-marin étrange et merveilleux.

De plongée en plongée, Robin va découvrir de nouvelles espèces de végétaux et d’animaux marins. Le dépaysement est de mise : les développeurs, comme pour le premier jeu, ont mis le paquet à ce niveau-là et il faut bien dire que c’est très réussi. De cavernes en crevasses, vous allez évoluer au milieu de plantes aquatiques sublimes et d’espèces de poissons assez fabuleuses. Et tout paraît parfaitement plausible.
C’est principalement sous l’eau que vous allez récolter des matières premières qui permettront notamment d’augmenter votre réserve d’oxygène et de faire durer les explorations plus longtemps. Il vous faudra aussi construire et améliorer votre base, vos engins, ajouter des modules, des objets… Notez qu’il n’est pas toujours aisé de trouver tous les matériaux nécessaires et qu’à certains moments, vous risquez de galérer un brin, à écumer de fond en comble certaines régions.


Quelques expéditions seront aussi prévues en surface, sur la glace, à pieds ou en motoneige. La balade est sympathique, malgré une jouabilité et un contrôle franchement perfectible. On regrette vraiment qu’il n’y ait pas eu un effort supplémentaire à ce niveau-là. Surtout que ces explorations sont primordiales : vous y découvrirez d’anciennes bases ou endroits à indices qui feront avancer le scénario.

imageLedit scénario est d’ailleurs moins dirigiste que dans le premier opus. Chaque découverte d’indice sera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il s’est réellement passé. A ce niveau-là, il faut bien y faire attention et bien écouter ou lire les infos trouvées çà et là : outre la compréhension du scénario, elles permettront parfois d’avoir des renseignements sur où trouver des matières premières. C’est parfois long et fastidieux, et l’envie de zapper est très forte, mais cela vous simplifiera grandement la vie.

On passera sur les ennemis, inutiles, et on conclura sur le fait que ce Subnautica Below Zero est toutefois un petit jeu sympa. Un peu lassant sur sa fin, mais plutôt sympathique et agréable. La découverte d’un monde extraterrestre marin est un vrai plaisir, toujours aussi plaisant que dans le premier opus. Et si les nouveautés ne sont pas légion, que les innovations sont rares ou mal exploitées, on se contentera de retourner avec plaisir dans cet univers original. Surtout à ce prix-là.

imageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Subnautica : Below Zero (PC, PS4, PS5, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - PS4 - Switch - PS5

Editeur : Unknown Worlds

Développeur : Unknown Worlds

PEGI : 12+

Prix : 29,99 €

Aller sur le site officiel

Subnautica : Below Zero (PC, PS4, PS5, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- Lara Croft dans Final Fantasy ? Quoi ? par clayman00

- Potion Craft est entre vos mains par jymmyelloco

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

0