Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster (PC, Nintendo Switch, PS4)

 

Publié le Jeudi 3 juin 2021 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster (PC/Nintendo Switch/PS4)

Salsa du démon

imageEn attendant la sortie du 5ème épisode, prévue cette année sur Nintendo Switch, SEGA a décidé de nous ressortir le troisième volet de la saga Shin Megami Tensei, sous la forme d’un remaster. Pour la petite histoire, la licence Persona, bien plus connue dans l’hexagone que celle de Shin Megami Tensei est pourtant un spin-off de cette dernière. Et n’ayant jamais mis la main sur un Shin Megami Tensei alors que je suis fan de la licence Persona, autant dire que j’attendais avec impatience de pouvoir poser mes mimines dessus. Est-ce que ça vaut le coup de s’y attarder ? C’est ce qu’on va voir ensemble.

Bien loin des ambiances colorées et flashy de Persona 4 et 5, Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster affiche un univers et une histoire sombre. Si tout comme dans Persona, on y incarne un lycéen, la comparaison s'arrête là. Ici, on assistera dès les premières minutes du jeu à la destruction du monde par une secte. Transformé en démon après avoir ingéré un vers parasite, notre héros va partir à la recherche de ses amis et de son professeur pour comprendre ce qu’il s’est passé. On découvre que la ville de Tokyo s’est refermée sur elle-même pour former une sphère, avec au centre, un orbe lumineux. Plusieurs factions se frittent pour façonner le nouveau monde à leur image. A vous, au travers de vos choix, de choisir l’une des voies possibles conduisant à l'une des six fins du titre. Clairement, l’ambiance est à 1000 lieux d’un Persona. Ici, on se balade dans un monde post apocalyptique où l’on croise des esprits et des démons. Sans être folle, la trame se suit tranquillement, avec sa part de mystère. Mais c’est d’avantage l’ambiance du titre qui m’a plu.

imageIl fut un temps où les joueurs étaient beaucoup moins pris par la main dans les RPG. Et autant vous dire que vous lancer dans Shin Megami Tensei III vous rappellera cette douce époque, avec des combats aléatoires à la pelle qui peuvent se déclencher juste après avoir affronté un boss, des points de sauvegarde peu nombreux, enfin bref, où la moindre erreur pouvait vous renvoyer plusieurs minutes du jeu en arrière. On y retrouve aussi le doux plaisir des boss qui sortent de nulle part avec un niveau totalement pété par rapport aux mobs du donjon et qui vous poutrent en 2 tours, si jamais vous n’avez pas équipé ce qu’il faut pour lui résister. Bref, il va falloir être patient. Et surtout obstiné pour ne jamais lâcher. Le jeu est difficile, mais pas insurmontable. Bien souvent, il suffira de passer du temps à combattre pour gagner de l'expérience, à grinder comme on dit, pour réussir à vaincre le boss qui nous bloque. Et c'est là qu'on est heureux de trouver la possibilité de passer les combats en automatique, qui, bien que cantonné aux attaques physiques, permet de s'économiser quelques pressions de bouton et un peu de temps.

imageSi vous avez déjà mis vos patounes sur un Persona, le système de combat vous semblera, en partie, familier. En effet, on retrouve le système de faiblesse aux éléments qui permet de gagner des tours d'attaque. Un aspect primordial pour que les affrontements tournent en votre faveur. Bien entendu, les ennemis peuvent également exploiter vos faiblesses et gagner des tours. A l'inverse, râter une attaque vous fera, en plus de l'échec de votre coup, perdre un tour. Le double effet KissCool, comme on dit. Ici, notre héros n’invoque pas de Persona, ce sont les magatama qui lui permettent d’apprendre des compétences et de voir ses statistiques, ses forces et ses faiblesses modifiés. On les récupère durant l’aventure mais également en les achetant en magasin. Votre équipe est complétée par les divers démons que vous recruterez durant l’aventure. Là encore, on est bien loin de la simplicité d’un Persona 5 : la chance prend une part importante dans les négociations. Il n’est pas rare que les démons vous demandent de les payer 3 fois, tout en demandant un ou deux objets de votre inventaire pour finalement simplement vous soigner au lieu de vous rejoindre, quand ce n’est pas tout simplement se barrer comme des chacals. En outre, vous devrez tenir compte de la position de la lune pour savoir si vous pouvez engagez des négociations ou non. Quand on vous dit que c'est plus rude qu'une Persona.

imagePour vous en sortir, vous devrez donc prendre le temps de gagner de l'expérience. Beaucoup d'expérience. Que ce soit pour augmenter les statistiques de votre personnage dont vous pouvez choisir la répartition, qu'en augmentant les niveaux des démons qui combattent avec vous. A l’instar d’un Persona, on peut également réaliser des fusions, dans la cathédrale des Ombres, pour choper des démons plus puissants mais dont le niveau ne doit pas dépasser le votre. Les habitués de Persona seront comme à la maison en ce qui concerne les démons disponibles dans Shin Megami Tensei, puisque qu'on constate que Persona en a repris une très grosse partie. A noter qu'ils sont réparties dans une trentaine de catégorie contre une vingtaine pour le dernier Persona. La chance joue, là encore, un rôle non négligeable lors des fusions puisqu’il n’est pas rare d’avoir des problèmes qui flinguent totalement ce que vous aviez prévu. Pensez donc à sauvegarder avant… Bref vous l’aurez compris, Shin Megami Tensei III offre une bonne grosse dose de challenge avec une part non négligeable de chance qui pourra tout aussi bien vous faciliter l’aventure que vous pourrir la vie.


imageMais plus frustrant encore, la véritable difficulté du titre viendra de son austérité en terme d'information. Tout d'abord, vous n'aurez jamais d'objectif de quête. Tout indice se fera par dialogue mais les PNJ s'exprimant de manière parfois cryptiques, en mélangeant parfois plusieurs sujets, il vous sera difficile de deviner où vous orienter. Du coup, on passe énormément de temps à explorer, sans  savoir exactement où l'on doit aller. Dans le même genre, le jeu ne vous explique absolument pas son fonctionnement. Peut-être que je suis mauvais, mais j'ai mis plusieurs heures de jeu à me rendre compte qu'en appuyant sur la flêche de droite, on découvrait, pendant les combats, un menu pour utiliser un objet, fuir et surtout, parler au démon pour les recruter. J'ai dû me contenter des démons qui proposaient de manière aléatoire de rejoindre mes rangs. Et c'est vraiment ce manque d'information qui m'a dérangé durant la cinquantaine d'heures de jeu qu'il faut pour en voir le bout. Bien plus que sa difficulté ou l'aspect aléatoire qu'il propose.

Et si nous avons vu le fond du titre qu’en est-il de la forme de ce remaster ? Globalement, mon avis est assez mitigé. La modélisation des personnages a été légèrement revues et les graphismes ont été lissés mais pour le reste... Ok, c'est l'apocalypse, mais qu'est ce que c'est vide. Les textures sont parfois baveuses et que dire des cinématiques en 4:3 compressés à la truelle. Même constat pour les pistes sonores. Pour finir, comment ne pas déplorer le fait que le titre propose des DLC... pour un remaster... c'est assez moche comme pratique. D'autant que le jeu coûte quand même 49,99 €. Personnellement, j'aurai bien aimé voir l'apparition d'un mode pour accélérer les combats. Donc on peut clairement parler d'un portage paresseux.


Vous l'aurez compris, Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster n'est clairement pas à mettre entre toutes les mains. Proposant une ambiance sombre, que j'ai assez appréciée, c'est clairement son manque d'indication qui m'a fait pester comme un fou. Bien plus que sa difficulté élevée qui n'est pas insurmontable. Il reste quand même un RPG intéressant à suivre, aux mécanismes de jeu bien ficelés, mais à réserver aux joueurs avertis.

As usual, ce test est disponible sur la chaîne de File Dans Ta Chambre. Avec des morceaux de démons dedans.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster (PC, Nintendo Switch, PS4)

Plateformes : PC - PS4 - Switch

Editeur : Atlus

Développeur : SEGA

PEGI : 16+

Prix : 49,99 €

Aller sur le site officiel

Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster (PC, Nintendo Switch, PS4)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0