Raya et le Dernier Dragon, la critique du film

 

Publié le Lundi 7 juin 2021 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Raya et le Dernier Dragon, la critique du film

Le dernier Disney...

imageRaya est une jeune princesse guerrière de la tribu du Cœur de Dragon.

Elle parcourt le monde depuis plusieurs années, à la recherche des morceaux de la Pierre du Dragon, pierre magique, créée par les derniers Dragons pour lutter contre Druun, une entité maléfique.

Il y a plusieurs années, la Pierre du Dragon ; sous la protection de la tribu de Raya ; a été brisée par trahison et a libéré Druun, lui permettant de saccager le monde, anciennement connu sous le nom de Kumandra.

Raya cherche donc à rassembler les différents morceaux, aux mains de chaque tribu qui en a volé un bout.

Raya, accompagné de son fidèle Tuk Tuk, une énorme créature domestique qui est son fidèle destrier, va alors trouver les tribus de Croc, Queue, Dos et Griffe pour sauver le monde.

En chemin, Raya recherche aussi Sisu, la dernière des Dragons, qui a créé la Pierre du Dragon et a vaincu les armées de Druun…


imageRaya et le Dernier Dragon est disponible gratuitement depuis le 4 juin dernier sur Disney+. Et dire qu'il a eu une conception et une diffusion pleines d'obstacles est un doux euphémisme. 4 réalisateurs différents, 10 scénaristes différents, sans compter la pandémie qui a bouleversé sa diffusion, mixant sortie au cinéma et achat digital dans plusieurs pays…

Donc, Raya et le Dernier Dragon est disponible chez nous directement sur Disney+.

Nous avons un film d'aventure, d'inspiration asiatique, ce qui est rare pour Disney, même si l'on se souvient tous de l’excellent Mulan. On y suit notre héroïne qui voyage à travers le monde pour réparer des tords et sauver le monde, en rencontrant des alliés qui deviendront rapidement des amis et bien entendu, grâce au pouvoir de l'amitié, bla, bla, bla. Vous avez compris quoi.

imageOn ne va pas se mentir, Raya n'est pas doté du scénario du siècle. Déjà vu mille fois, rempli de clichés sur le bien, le mal, l'amitié et la confiance. L'histoire est bien loin d'être prenante. Cependant, elle va à 200 à l'heure, pas le temps de s'ennuyer. Et pourtant même avec cette rapidité, le monde de Kumandra est parfaitement défini, les enjeux sont clairs, les personnages suffisamment bien créés pour que l'on s'attache à eux.

Coté réalisation, Disney a sorti le grand jeu. C'est absolument superbe. Les décors, environnements et bâtiments nous en mettent plein les yeux. Les personnages et leurs vêtements n'ont jamais été aussi beaux. Idem pour les effets d'eau et de brouillard. Graphiquement, Raya et le Dernier Dragon met une grosse claque. C'est magnifique à tous les points de vue.

imageConcernant les voix, en tout cas sur la VF, rien à redire, c'est du très bon. On a Émilie Rault, Géraldine Nakache, Anggun, Frédéric Chau, Paul Borne, Jade Phan-Gia et Aloïs Le Labourier Tiêu dans les rôles principaux. On n'a pas encore eu l'occasion d'écouter la VO mais avec Kelly Marie Tran, Awkwafina, Gemma Chan, Daniel Dae Kim, Sandra Oh, Benedict Wong, Izaac Wang, Thalia Tran et Alan Tudyk on se doute que c'est aussi une version de haute volée.

Pour conclure, même sympa à voir, il manque sans doute à Raya et le Dernier Dragon un scénario un peu moins classique et un soupçon de magie pour en faire un "très grand" Disney.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Raya et le Dernier Dragon, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Disney

Développeur : Disney

PEGI : {PEGI}

Prix : Disney +

Raya et le Dernier Dragon, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0