Rayman Prod' présente The Lapins Crétins Show (Wii)

 

Publié le Mardi 18 novembre 2008 à 14:46:43 par Cedric Gasperini

 

Test : Rayman Prod' présente The Lapins Crétins Show (Wii)

Le ciel est bleu, l'eau mouille, et cette année encore, les lapins sont crétins. Encore plus crétins. Toujours plus crétins. Le Bwaaaah ! phénomène revient donc sur la Wii. UbiSoft a trouvé la poupoule aux oeufs d'or avec ces personnages, ils comptent bien ne pas les lâcher de si tôt.
Après avoir capturé Rayman pour l'obliger à participer à des épreuves débiles (Rayman contre les lapins crétins), après avoir pourri les vacances (Rayman contre les lapins encore plus crétins), voici que la télé tombe aux mains de ces' euh' crétins de lapins. Rayman Prod' présente The Lapins Crétins Show, un titre à rallonge pour un concentré de mini-jeux toujours plus loufoques, toujours plus débiles, toujours plus plus.

Reste à savoir si, pour sa troisième année, le genre ne commence pas à s'essouffler et si les développeurs ont réussi à se sortir du piège des suites à rallonge' Vous allez donc enchaîner, en solo ou avec des potes (mais en solo, le plaisir est mille fois moindre), les épreuves qui sont autant d'émissions de télévision. Selon les tranches horaires de la journée (7 par jour).
Ultimate Catch, La nuit des lapins en tranches, Prison Fake, Dance Academy, Steak et match, Agricultor, pari perdant, petite cagnotte, les incorrigibles' autant de parodies qui correspondent à une chaîne télé type. Ciné, débats, musique, sport' il en existe 8 différentes qui ont chacun leur genre de jeu, leur genre d'humour. Et on se retrouve avec des ambiances courses de tracteur, glisse de gnou, loto, course hippique épique, danse, rythme, et j'en passe et j'en oublie. 50 mini-jeux différents sont disponibles.

Alors bon, soyons réalistes : les développeurs n'ont pas révolutionné leur jeu. Loin de là. A part quelques nouveautés, on sent clairement la resucée de ce que l'on avait pu déjà voir. Il y a toutefois quelques nuances à apporter. On commencera par les bémols. Le premier concerne le jeu Agricultor, super pénible à jouer, mal calibré. Bon. Un jeu bien foireux sur 50, ce n'est pas la mort. Mais vu qu'il m'a bien gonflé, celui-là, je tenais à le préciser. Na. Ensuite, les jeux musicaux. On les retrouve effectivement : on doit secouer la Wiimote et/ou le Nunchuck au moment où les icônes correspondantes défilent. Eh bien, honnêtement, déçu. Autant les chansons choisies sont fun, sympas, et suffisamment rythmées pour bien s'éclater, autant la réalisation est médiocre. La précision des contrôleurs est passable et la visibilité des icônes qui apparaissent est gênée (parfois beaucoup) par la vidéo qui défile en fond. Et surtout, on aurait préféré les musiques réinterprétées façon blabla des Lapins crétins plutôt que d'avoir droit aux vraies paroles. Finalement, on se rend compte que les jeux de rythme du premier épisode (lorsque Rayman dansait en boîte de nuit et que les lapins défilaient près de lui) n'ont pas leur égal. Et finalement, eh bien, on préférait.

Par contre, les deux grandes nouveautés du jeu sont, elles, excellentes. Il s'agit de la « course en gnou » et du jeu de danse. Le premier vous fait glisser sur une pente enneigée, à slalomer dans les portes et faire des figures après les tremplins, les fesses visées sur votre canapé ou sur votre Wii board si vous en avez une (plusieurs jeux l'utilisent d'ailleurs, avec brio). Le second est tout simplement une chorégraphie à faire en rythme, les mouvements défilant à l'écran. A plusieurs, c'est vraiment poilant.
 
Au final, le jeu est plus crétin, plus poilant que le second opus. Et l'ambiance télé rajoute pas mal au délire. Les jeux sont parfois entrecoupés de pubs débiles qui vous permettent d'augmenter vos points si vous jouer en solo, ou rattraper les premiers si vous êtes dernier lors du jeu à plusieurs. L'utilisation de la Wii board est un plus, mais les développeurs ont réussi à la rendre vraiment accessoire, les mini-jeux étant aussi poilant avec que sans. On regrettera peut-être que ce ne soit pas encore plus parodique, encore plus débile, encore plus caustique. Quand bien même, donc, les mini-jeux ne sont pas révolutionnaires, la mayonnaise prend une nouvelle fois. C'est à nouveau LE jeu à posséder sur Wii et à partager entre potes pour des soirées délire et débiles. Tout en signalant à UbiSoft que l'année prochaine sera sans doute moins clémente et que, ayant fait le tour du sujet, il est désormais nécessaire de se renouveler.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Rayman Prod\' présente The Lapins Crétins Show (Wii)

Plateformes :

Editeur : UbiSoft

Développeur : UbiSoft

PEGI : 7+

Prix : 50€

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0