EA Sports FC 24 (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

 

Publié le Vendredi 29 septembre 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de EA Sports FC 24 (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

Simple demi

imageComme chaque année, EA sports sort son Fif… euh… attendez… en fait, cette fois-ci, le jeu change de nom pour un « EA Sports FC 24 ». En cause, la perte des droits FIFA. Trop gourmande, l’instance officielle réclamait désormais trop d’argent. EA avait de quoi payer, vu ce que lui rapporte son jeu de foot, mais a préféré tenter le pari d’un nouveau nom, d’une nouvelle ère…

Et tant pis s’il n’y aura plus les compétitions FIFA officielles. Vous retrouverez quand même les noms des équipes et des joueurs, puisque EA traite directement avec les fédérations nationales.

Changement pas si minime que ça, cela dit, pour tous les amoureux des compètes officielles et qui ne les retrouveront plus. Reste que par rapport à FIFA 23, force est de constater que cet EA Sports FC 24 suit les mêmes traces, s’inscrit dans la même lignée… d’ici-là à dire qu’il s’agit d’un FIFA 23 bis paresseux, il n’y a qu’un pas. Que je vais franchir, d’ailleurs, parce que j’aime bien ça, moi, franchir des trucs.

Tout aussi imparfait et parfois terriblement frustrant de par son inintelligence artificielle, EA Sports FC 24 n’en reste pas moins le choix obligé pour tout amateur de jeux de foot. Par manque de choix, justement, puisque la concurrence est morte et enterrée depuis bien longtemps déjà.

EA Spors FC 24, ça reste quand même un listing impressionnant, une base de données monstrueuses et tout pour faire rêver les fans : Plus de 19 000 joueurs, plus de 700 équipes, plus de 100 stades, plus de 30 championnats… On se retrouve ainsi avec des équipes de Chine, de Corée, d’Inde, de Norvège, de Pologne, d’Arabie Saoudite, d’Australie ou, pire, de Suisse.
Et bien entendu, il y a encore une fois les équipes féminines. D’ailleurs, la National Women’s Soccer League est de retour dans le jeu, avec 12 équipes de la ligue US de foot.


imageDe quoi me faire râler cette année encore. Je ne comprends toujours pas pourquoi on ne peut pas faire jouer une équipe féminine contre une équipe masculine, bordel de merde. Parce que quand je joue avec un pote, j’aimerais bien le battre avec une équipe féminine, alors que lui choisit les équipes les plus fortes que le Real Madrid ou Manchester City. Quand, pire, ce n’est pas un fan du PSG. Et ne parlez pas de « différence de niveau ». On est dans un jeu vidéo. Si FIFA (EA Sports FC 24) était réaliste, ça se saurait. Un simple boost, si besoin, des caractéristiques de l’équipe féminine, suffirait pour créer des rencontres mixtes équilibrées. Alors c’est bien beau de se la péter avec « nous on promeut le foot féminin », mais ça reste quand même bien macho comme utilisation dans le jeu. Merde à la fin.

D’autant plus que la grosse nouveauté du jeu est d’intégrer les cartes féminines dans le mode Ultimate Team, si prisé des fans. Elles ont des notes en fonction de leur league, et sans comparaison avec les hommes, donc on retrouve certaines d’entre elles avec des notes comparables aux meilleurs joueurs masculins. Une initiative intéressante, même si sur le fond, le mode de jeu ne change pas d’un iota. Le mode Volta est identique également à l’année dernière. Seul le mode Club Pro, dans lequel vous ne contrôlez que votre joueur parmi les 11 types sur le terrain, devient Clubs et permet (en théorie) de jouer en crossplay. Ça ne fonctionne pas bien encore, mais on suppose qu’un correctif viendra remettre tout ça d’aplomb rapidement. C’est un mode plutôt sympa en tout cas, qui mérite plus d’attention qu’il n’en a eu jusqu’à maintenant.
Ce n’est pas le cas, par contre, du mode carrière, passablement plat et inintéressant, avec des choix parfois bizarres, des décisions parfois à la limite de la stupidité et, globalement, un vrai manque d’ambiance et de rythme, comparé à ce que l’on a déjà pu voir sur des jeux comme NBA, par exemple (même si le mode carrière de l’opus de cette année est loin de nous avoir convaincu).

imageOn terminera par le gameplay. Parce qu’après tout, l’intérêt de Fif… euh, EA Sports FC 24 (j’ai du mal à m’y faire) réside dans les matchs entre potes. Le reste n’est qu’accessoire. Oui, même Ultimate Team qui n’a jamais, à mes yeux, trouvé grâce parce que… parce que… parce que je m’en cogne, en fait.

Bref, sur le terrain, EA Sports FC 24 reprend la même recette que FIFA 23. Une IA passable et très perfectible vient encore plomber certaines actions. Si, si. Même avec les plus grosses équipes, j’ai encore eu droit à des joueurs qui viennent vous couper votre passe et l’envoyer en touche une fois que le ballon a rebondi sur eux. Et je le cite, vu que ça m’arrive en moyenne une à deux fois par match.

On notera que le jeu se porte encore plus sur l’attaque : c’est de plus en plus galère de tacler proprement et de piquer la balle à certains joueurs d’élite qui enchaînent les dribbles comme ils enfileraient des perles. Et les passes en profondeur son désormais bien plus efficaces, mettant souvent la défense dans le vent. Du moins quand elles arrivent… parce qu’entre le mec de votre équipe à qui vous n’avez rien demandé qui vient couper la trajectoire de la balle et les passes foireuses parce que l’IA a décidé de passer la balle à un mec plus près de vous (mais pas du tout dans la direction demandée), c’est parfois vraiment frustrant.

Alors je râle, je râle, mais parce que je suis plus adepte d’un foot porté sur la fluidité et la simplicité. Mais globalement, cet EA Sports FC 24 reste aussi jouable que la cuvée de l’année dernière. Donc si vous avez kiffé, vous kifferez aussi.

Quoi qu’il en soit, malgré quelques petits changements, cet EA Sports FC 24 est, au final, une simple grosse mise à jour. Un FIFA 23 version 1.5, en quelque sorte.

imageimageimageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

EA Sports FC 24 (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4 - Switch - PS5 - Xbox Series

Editeur : EA

Développeur : EA Sports

PEGI : 3+

Prix : 69,99 €

Aller sur le site officiel

EA Sports FC 24 (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0