Jusant (PC, PS5, Xbox Series)

 

Publié le Jeudi 30 novembre 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Jusant (PC, PS5, Xbox Series)

Vertige de la mer

imageDans la folie des sorties de fin d’année, il est facile de passer à côté de quelques pépites, aveuglé par les blockbusters qui s’affichent en Une des sites spécialisés ou carrément à la télé dans des pubs survitaminées. Et justement, dans ce monde qui va trop vite, toujours trop vite, se poser fait parfois un bien fou. C’est ce que Jusant, le nouveau jeu signé Don’t Nod, va vous proposer.

Jusant, c’est un moment de calme, de contemplation, d’exploration qui va à l’encontre de la plupart des sorties actuelles. C’est lumineux. Dans tous les sens du terme.

Jusant, c’est un nom que l'on donne à la marée descendante. Et justement, l'histoire prend place dans un désert, d'où la marée est descendue pour la dernière fois il y a bien longtemps. Face à la montagne, sorte de tour érigée dans un pic rocheux, le héros du jeu, sans sexe défini, se lance dans un défi qui semble impossible : la gravir à mains nues. Accompagné d’une petite créature aux pouvoirs magiques, il va nous emporter dans une escalade d’émotions.

Jusant se découpe en deux gameplay. Les phases d’exploration au sol et les phases d’escalade. Au sol, guidé par votre créature, vous allez découvrir les restes d’une civilisation disparue. Une civilisation maritime dans un monde où l’eau a disparu. Sans parole, le jeu invite à une certaine réflexion, un certain fatalisme, parfois, à une certaine révolte, aussi. Vous allez interagir avec quelques éléments du décor, résoudre quelques énigmes et puzzles simples pour, finalement, vous lancer à nouveau dans l’escalade.

Cette phase, tout en étant plus complexe à gérer, reste abordable pour tout public. Même en désactivant les différentes aides, pas de crainte à avoir question difficulté. Certains pourront le déplorer. Mais le but et l’idée générale de Jusant n’est pas dans le challenge. Juste dans l’envie de partager avec vous un moment presque poétique et, surtout, totalement fascinant.


imageA jouer à la manette, Jusant vous permet d’utiliser les deux sticks et les deux gâchettes qui correspondent aux mouvements des bras et à la saisie des affleurements rocheux. Pour progresser, il faudra alterner main gauche et main droite. Enfoncer la gâchette revient à agripper votre main à la paroi, et la relâcher la gâchette fera aussi relâcher la main correspondante. Vous devrez donc veiller à toujours garder une main accrochée pour ne pas tomber. Vous aurez également 3 pitons, à planter judicieusement puisqu’en cas de chute, ils permettront de vous retenir. Car, outre un possible foirage avec les gâchettes, vous pouvez aussi dévisser si votre jauge d’endurance tombe à zéro. Il faudra donc planter vos pitons judicieusement en prévision et surtout, vous reposer dès que possible pour remplir à nouveau cette jauge.

imageQuelques passages, à défaut de donner des sueurs froides, offrent des challenges intéressants. Mais globalement, Jusant est un jeu calme, presque contemplatif. Il faudra tout explorer, parfois trouver des solutions sans indice, parfois se résoudre à rater des éléments (mais vous pourrez toujours décider de refaire le jeu plus tard) et progresser à nouveau. L’idée n’est pas de vous gaver de trophées et de récompenses. Juste de vous faire découvrir un monde original, secret, dans lequel vous allez adorer vous perdre.

Quelques bugs, notamment de collision, ne viennent pas ternir une ambiance enveloppante, envoûtante, avec des graphismes simples mais pas simplistes et une direction artistique qui a un charme indéniable.

Au final, Jusant est de ces titres qui, plus qu’un simple jeu, est un véritable voyage. Un beau et vibrant voyage. On adhère.

imageimageimageimageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Jusant (PC, PS5, Xbox Series)

Plateformes : PC - PS5 - Xbox Series

Editeur : Don't Nod

Développeur : Don't Nod

PEGI : 3+

Prix : 24,99 €

Aller sur le site officiel

Jusant (PC, PS5, Xbox Series)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0