FIFA Football (PS Vita)

 

Publié le Jeudi 16 février 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test http://www.gamalive.com/test/621-fifa-12-football-test-playstation-vita.htm

Enfin un bon jeu de foot !

imageSpécialiste des jeux de foot depuis ma plus tendre enfance, genre sur lequel j’ai usé des manettes, des claviers, et des écrans, je dois avouer rester très largement sur ma faim depuis plusieurs années. Les derniers opus des FIFA et PES sont, pour moi, l’exemple type de ce vieil adage : « le mieux est l’ennemi du bien ». A force de trop vouloir en faire, trop de contrôles, trop de possibilités, trop de réactions de l’IA, trop de simplification du gameplay, les développeurs des actuels jeux de foot nous livrent un ersatz de simulation sportive avec des passes assistées qui ne ressemblent à rien et des comportements de joueurs ahurissants de débilité. Autrement dit, j’attends toujours le jeu qui permettra de faire une passe là où on l’a bel et bien décidé et non pas là où le jeu estime que c’est le mieux (et ce même en mode manuel), ou avec des coéquipiers qui prennent bien les couloirs ou se positionnent correctement, que ce soit pendant les centres, les coups de pied arrêtés ou n’importe quelle autre phase de jeu.

Cette frustration m’a donné ces dernières années suffisamment de recul pour ne pas m’enflammer devant la beauté des graphismes des derniers jeux de foot et aborder chaque nouvel opus avec un certain recul et une certaine méfiance.
Ce FIFA Football sur PS Vita n’a pas dérogé à la règle et, avouons-le, je n’en attendais vraiment pas grand-chose. D’autant plus que le FIFA 12 sur PS3 et Xbox 360 ne cesse de me décevoir au fur et à mesure de mes parties et ses innombrables pains, notamment au niveau de l’IA ou du comportement des joueurs, m’usent les nerfs et me donnent régulièrement envie de ruiner mes fenêtres en jetant les manettes à travers.

screenscreenscreen

screenFIFA Football sur PS Vita s’articule autour d’une architecture de jeu classique pour un FIFA : des dizaines d’équipes de nombreux pays (France, Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne…), des dizaines d’équipes nationales et donc des milliers de vrais joueurs, avec leur photo et leur représentation plus ou moins fidèle sur le terrain.
Le jeu propose aussi de très nombreux modes de jeux : match simple, jouer toute une saison, créer un joueur et le faire évoluer au fil du temps, gérer une équipe (en jouant ou non les matches) et j’en passe, sans oublier les modes en ligne, les entraînements…

Bref, ce FIFA Football sur PS Vita est le digne héritier des versions consoles de salon : aussi fourni, aussi complet, avec autant de modes, d’options et de possibilités (choisir sa configuration de touches, modifier son équipe, modifier ses tactiques, prévoir des plans de jeu…)

screenDe ce côté-là, FIFA a toujours été le maître en la matière et offert un panel extrêmement complet. Reste que si le fond est toujours aussi solide, c’est souvent par la forme que le jeu pèche.

Une fois la partie lancée, plusieurs constats s’offrent à nous. En premier lieu, les temps de chargement sont assez longs. Même si l’on a toujours la possibilité de tapoter la balle et faire quelques tirs pendant ces chargements et que cela aide à patienter.
Ensuite, graphiquement, le jeu est plutôt réussi. Ça n’a pas la finesse d’une version console de salon, loin de là. On replonge même 3-4 ans en arrière, au moins. Mais pour une version console portable, c’est très réussi, vraiment joli et bien foutu. Les animations sont parfaites. Les joueurs ressemblent à des joueurs, le public n’est pas une tâche floue en fond d’écran, bref c’est un bon point pour le jeu.
Ce qui est plus gênant, par contre, c’est la taille des joueurs. En vue TV (donc sur le côté du terrain), si l’on n’a pas de problème quand la balle se trouve en premier plan ou au milieu du terrain, lorsqu’elle part au dernier plan, on a vraiment du mal à la suivre et il arrive fréquemment de la perdre de vue, voire de croire qu’on l’a toujours et de continuer à courir alors qu’un adversaire vous l’a ôtée depuis quelques secondes déjà…
C’est d’ailleurs là, sans doute, le plus gros point noir du jeu.

screenscreenscreen

screenPour autant, la bonne surprise vient du gameplay. On trouve toujours ces saletés de passes trop assistées (même en semi-assisté) qui ont tendance à ne pas aller là où vous voudriez. On peut aussi pester contre les passes en profondeur lobées qui demandent d’appuyer sur le triangle et sur la gâchette gauche en même temps… mais comme la gâchette gauche est utilisée par les dribbles, il y a parfois un certain cafouillage. Enfin, on peut se plaindre des avants-centres qui, en cas de débordement sur l’aile, tardent un peu à se placer à la réception des centres… mais soyons honnêtes : ça n’a rien à voir avec le patouillage, le comportement ridicule de l’IA et les problèmes de gameplay des versions consoles. Cette version PS Vita, si elle n’est pas parfaite, effectue un salutaire retour en arrière.
screenSans doute à cause d’une IA moins poussée et de contrôles moins affinés, cette version de FIFA Football est nettement plus agréable à jouer, nettement plus fun, le rythme est un peu plus soutenu et les actions que l’on arrive à faire sont nettement plus spectaculaires et agréables, voire même nettement plus réalistes que les versions consoles de salon. On citera aussi le fait que les joueurs ne tombent plus comme des mouches, résistent parfois assez bien aux charges, prennent facilement la balle aux adversaires qui se contentent de filer tout droit et, a contrario se font raisonnablement embarquer par les dribbles. Ces dribbles, comme nous vous le disions, se font en appuyant sur la gâchette gauche et avec le stick droit. C’est simple, intuitif, bien foutu.

Pour conclure, donc, FIFA Football sur PS Vita est toujours aussi complet, mais plus jouable et surtout, bien plus agréable. Malgré quelques pains, notamment au niveau de la lisibilité, il se hisse sans problème au rang de meilleur jeu de foot de la saison 2011-2012. Autrement dit, si vous aimez le foot et que vous comptez acheter une Vita, c’est un jeu indispensable.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

FIFA Football (PS Vita)

Plateformes : PSP

Editeur : Electronic Arts

Développeur : EA Sports

PEGI : 3+

Prix : 50 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu FIFA Football (PS Vita) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

0