Last Train Home (PC)

 

Publié le Mercredi 6 décembre 2023 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Last Train Home (PC)

La soupe au tchou

imageLast Train Home va nous narrer l’histoire tragique et totalement méconnue, du moins chez nous, des légions tchécoslovaques. Ces volontaires qui combattirent aux côtés de la Triple Entente (France, Russie, Angleterre) contre la Triple Alliance (Autriche-Hongrie, Allemagne, Italie) durant la Première Guerre Mondiale, ont connu un destin singulier.

En pleine révolution bolchévique, la Russie conclut un traité avec l’Allemagne et se retire de la Guerre. Les légions tchécoslovaques, elles, traversent la Sibérie pour aller en France continuer le combat. Abandonnées par tous, déclarés hors-la-loi, honnies par la nouvelle République Russe, elles vont tenter de survivre, tout simplement.

Last Train Home est un mélange de jeu de stratégie et de survie. Durant les 9 chapitres que composent le jeu, vous allez tenter de sauver vos soldats. Et ça ne va pas être de tout repos. Il va vous falloir trouver de la nourriture, de l’équipement pour améliorer les conditions de vie dans le train, des armes et munitions et bien entendu du charbon. Parce qu’à cette époque, les trains n’avancent pas sans…

Vous devrez donc explorer les environs, dont des villes et villages, mais aussi faire des choix moraux. Parfois, vous devrez décider de sauver une personne, embarquer un blessé, aller à un point ou un autre pour trouver une ressource spécifique… ces choix auront une influence sur le déroulé de l’histoire mais aussi, parfois, sur le moral de vos soldats.


imageAu fil de vos arrêts, vous lancerez des escouades en exploration. Certaines missions se dérouleront automatiquement. Pour d’autres, les majeures, vous prendrez le contrôle de vos hommes. 8 soldats composent une escouade. Chacun a ses spécialités (éclaireur, fusilier, médecin, mitrailleur…). Il faudra donc choisir judicieusement. Notez qu’au fil de l’expérience glanée, vos hommes gagneront en connaissance, en compétences et vos hommes pourront être plus utile non seulement sur le champ de bataille, mais également dans le train. Ces expéditions sont primordiales pour arriver au bout du jeu dans de bonnes conditions.
En récupérant des ressources, on pourra améliorer l’état du train et sa résistance. Mais aussi le confort des soldats dans les wagons. On pourra même en acheter des supplémentaires, qu’il s’agisse de wagons de transport ou de cuisine, un wagon médical, un atelier…

Tout ne se fera pas sans heurt, dans une Russie hostile aux soldats prompts à vous truffer de plomb. Sur le terrain, vous devrez donc bien gérer vos hommes, leur déplacement, les affrontements…

imageC’est ce mélange qui fait la grande force du jeu. Ce côté jeu de stratégie en temps réel doublé d’une couche primordiale de gestion. Car s’occuper de ses hommes, ne pas trop les envoyer en mission pour ne pas les fatiguer et briser leur moral, les distraire mais pas trop (attention à l’excès de vodka, aux conséquences qui peuvent être terribles), les nourrir convenablement malgré des choix à faire parfois quand la nourriture manque… ne pas négliger tous les aspects, gérer votre train… tout cela a une incidence forte sur le jeu dans son ensemble, combats compris.

Le tout est servi par des cinématiques live-action, avec de vrais acteurs, qui vous plongent en plein dans cette aventure historique à l’atmosphère lourde et prenante. Tout est réussi. Et même si on peut pinailler çà et là sur quelques détails, comme des animations perfectibles ou un niveau de difficulté assez élevé même en mode facile lors de certaines missions, on prend un vrai plaisir. C’est plutôt joli, c’est facile à prendre en mains, c’est bien pensé et véritablement captivant. Une réussite qui, de plus, vous fera découvrir un côté méconnu de l’Histoire.

imageimageimageimageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Last Train Home (PC)

Plateformes : PC

Editeur : THQ Nordic

Développeur : Ashborne Games

PEGI : 16+

Prix : 39,99 €

Last Train Home (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0