Garden Life : A Cozy Simulator (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

 

Publié le Mercredi 28 février 2024 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test Garden Life : A Cozy Simulator (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

Le pouvoir des fleurs

imageSi vous habitez en appartement et n’avez pas le plaisir de vous occuper d’un jardin, si vous êtes frustrés de ne pas pouvoir planter votre petite graine à cause de l’hiver ou si, comme moi, vous avez tellement la main verte que quand vous plantez du basilic, il mute et se transforme en plante carnivore capable de bouffer un chat, peut-être aurez-vous envie de jeter un œil à Garden Life : A Cozy Simulator.

Ce petit jeu non-violent, familial, vous propose de découvrir les joies du jardinage.

Appelé à la rescousse pour vous occuper d’un jardin municipal, vous débarquez dans une petite bourgade où peu d’âmes vivent, mais où un magasin de plantes et d’ornements a ses quartiers en centre-ville. C’est déjà ça.
Vous arrivez donc pour trouver un petit lopin de terre à l’abandon, jonché de pierres et de mauvaises herbes. Vous allez tout d’abord nettoyer tout ça puis, au gré de votre bon vouloir mais aussi des demandes que l’on vous fait, planter ce qu’il faut de fleurs, arbustes, arbres et j’en passe.

Le jardin est divisé en trois parties. Au début, une seule est accessible, histoire de faire vos premières armes et de comprendre comment fonctionne le jeu. Un cabanon, dans lequel vous pourrez entreposer vos gaines et vos outils, mais aussi fabriquer des objets, créer des bouquets, sculpter des ornements… Vous y trouverez aussi le livre de feu votre prédécesseur, qui donne quelques infos, quelques trucs et décrit aussi les personnes que vous allez rencontrer dans votre pérégrination florale.

Le jeu est assez facile à prendre en mains. Au clavier ou à la manette, c’est très intuitif. On prend les objets, on arrache les mauvaises herbes, on plante des graines, on les arrose… simple et efficace, avec toutes les infos essentielles qui s’affichent à l’écran. Vous ne risquez pas d’être perdu ou de faire de mauvaises manipulations. Tout est clair et accessible, même aux non-initiés aux jeux vidéo.


imageAu fil du temps, les habitants vous donneront des missions : faire des bouquets, leur livrer un certain nombre de fleurs, ou un certain type de fleurs… De quoi gagner de l’argent et le dépenser à la boutique en graines ou accessoires, pour planter encore plus de choses et gagner encore plus d’argent et acheter encore plus de graines et accessoires… bref, bienvenu dans le monde capitaliste du jardinage.

Sans être une tuerie graphique, le jeu est visuellement plaisant. Certes, quelques textures sont affreuses, ça pixellise parfois un brin quand on y regarde de près, mais globalement, ça reste mignon et sympa. Les fleurs sont belles et un système de pousse procédurale fait que chaque fleur a sa propre croissance, liée notamment à l’endroit où elle est plantée. C’est sympa et ça évite d’avoir l’impression d’observer des champs de fleurs copiées-collées. Un très très bon point, de ce côté-là.

Le jeu fait la part belle aux saisons, et à la météo. Attention aux insectes, pas besoin d’arroser quand il pleut, et j’en passe… Et le jeu se divise en journées de travail (attention, elles passent très vite).

Une fois le mode histoire évacué, ou si vous vous sentez apte à gérer un jardin sans même apprendre les bases du jeu, un mode créatif est également accessible : tout sera proposé (rien n’est à débloquer) et vous pourrez donc vous en donner à cœur joie.

imageTout aussi sympathique soit-il, parce que oui, Garden Life : A Cozy Simulator est sympathique, le jeu souffre de quelques imperfections, certaines fâcheuses. Quelques bugs, déjà (plusieurs retours au bureau sur la version PC). Une traduction française parfois un brin approximative. Et puis le mode histoire a ses limitations : il m’est arrivé plusieurs fois – surtout au tout début de l’aventure - d’avoir anticipé les demandes et de me retrouver donc avec un « la journée est terminée, rentrez chez vous » alors que je venais d’arriver mais que les choses à faire… étaient déjà faites. Sans compter que si vous dépensez votre argent dès le début, histoire de vous faire plaisir en achetant vos plantes préférées, vous risquez de galérer grave ensuite pour satisfaire les demandes des clients et acheter les bonnes graines… Et puis bon. Les « missions » sont quand même vite redondantes. Au final, on aurait peut-être aimé plus de plantes exotiques, la possibilité de faire des jardins à thèmes selon les continents… bref, plus de tout, en somme.

Mais au final, Garden Life : A Cozy Simulator est un petit jeu sympathique, sans prétention, qui n’a d’autre but que de vous détendre. C’est le cas.

imageimageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Garden Life : A Cozy Simulator (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Xbox One - PS4 - Switch - PS5 - Xbox Series

Editeur : Nacon

Développeur : Stillalive Studios

PEGI : 3+

Prix : 39,99 €

Garden Life : A Cozy Simulator (PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0